Des défauts à corriger sur Ubuntu

Michel Menal mmenal at free.fr
Mar 4 Nov 21:32:09 GMT 2008


Le Tue, 4 Nov 2008 21:26:54 +0100,
"Fabrice LHUILLERY" <fabrice.lhuillery at gmail.com> a écrit :

> Bonjour,
> 
> Quelqu'un pourrai me dire où je pourrai mettre des critiques
> d'Intrepid pour que ça se reproduise pas par la suite ?
> Les défaults :
> - Malgrès un choix d'installation en français, gnome est en anglais.
> Il faut activer le français dans la prise en charge linguistique
> - Quand on est dérrière un proxy, on as beau le mettre à la fin de
> l'install dans avancé. Celà reste actif que pour l'installation. Une
> fois Ubuntu installé, quand on va dans serveur mandataire, le proxy
> n'est pas renseigné.
> - Aucun aspect visuel qui permet de savoir sur quel version on est.
> Pour ne pas avoir au chargement de la distrib le nom et la version de
> la distrib ? Pourquoi est-ce pas indiqué sur le fond d'écran ?
> - Pourquoi n'y as t-il plus de fenêtre de chargement au boot de
> gnome ? Le temps de chargement paraît très long, il ne se pas rien.
> - Pourquoi ne pas proposé les dépots backport à l'installation, il
> sont quasi obligatoire pour avoir les mises à jour. Notament pour
> Open Office 3 qui devrait faire son appararition.
> - Pourquoi pas réunire le Desktop, l'alternate et le serveur sur un
> même CD ?
> - Pourquoi ne pas faire un DVD complet (Ubuntu, Kubuntu, Edubuntu,
> i386, x86 etc...) ?
> 
> Personnelement, je n'ai pas de soucis pour régler ses détails mais un
> utilisateur lambda qui migre de windows à linux va se retrouver avec
> un ubuntu en anglaise, un long chargement, un version des logiciels
> pas à jour et dans l'impossibilité de savoir dans quel version il
> est. Résultat, il desinstall et remet Windows. Vous trouvé ça normal ?
> 
> PS : J'adore Ubuntu et je suis pas là pour le critiquer mais au
> contraire pour l'améliorer

Moralité:
Ne pas se précipiter dès qu'une nouvelle version d'une distribution
paraît. C'est vrai et vérifié pour _toute_ distribution de linux
depuis toujours. Les versions de développement et les versions stables
dans leurs débuts ont toujours présenté des difficultés surtout pour un
utilisateur lambda. La bonne attitude est rester en "stable", -au moins
pendant une période raisonnable- surtout quand on ne maîtrise pas le
minimum nécessaire pour les résoudre.

Ma Heron Hardy fonctionne très bien et je ne vois pour le moment aucun
intérêt à passer en intrepid. Peut-être dans quelques mois...

Mais peut-être y a-t-il un intérêt que je n'ai pas saisi ?



-- 
	MicheL MenaL




Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr