Plus de son après réveil hibernation

Guillaume bou.gui at wanadoo.fr
Sam 25 Aou 13:32:49 BST 2007


Franck Lavis - Micro 38 Informatique a écrit :

> Il n'en reste pas moins, et ce n'est pas une critique des efforts 
> fournis, mais simplement un fait, qu'il y a encore de nombreux bugs sur 
> Ubuntu et que pour le néophyte, dès qu'on sort de l'utilisation de base 
> et qu'on veut soit utiliser un portable, ou connecter un disque, ou 
> partager en réseau, ou etc... c'est vite le boxon. Je sais que c'est dû 
> au refus d'ouverture de nombreux éditeurs ou fabricants, et à leurs 
> programmes propriétaires ou au non respect des standards, et a plein 
> d'autres choses... OK, on le sait quand on choisit sa release Linux... 
> Ca n'empeche pas que pour certains, tout cela est tres complexe (surtout 
> quand on vient du côté obscur comme moi), et que ce n'est pas en 
> "suspectant" ceux qui ont un probleme de "cagades" (rigolo ce mot, 
> tiens) qu'on va faire avancer le schmilblick.
C'est vite le boxon quand on veut faire comme avec Windows, c'est-à-dire 
faire sans même se demander ce que l'on fait ; ça l'est quand même 
nettement moins quand on prend le temps de se documenter avant.
Ce n'est pas parce que tu as le permis auto que tu vas te mettre sur une 
750 et partir en vacances avec !

Bien sûr qu'il y a de nombreux bugs sur Ubuntu, qu'il y a encore plein 
de pbs qui ne sont pas réglés. Mais pourquoi cette tendance à ne pas 
l'accepter, à crier tout de suite au scandale alors que, sous Windows 
aussi il y a des bugs qui, eux, passent beaucoup mieux.

Quand je parlais de cagades tout à l'heure, ce n'était pas pour dire 
que, dans le cas du post initial, s'il y avait un pb avec l'hibernation, 
c'était suite à une mauvaise manip ; je parlais plus généralement pour 
dire que, souvent, quand il y a des embrouilles, ça peut aussi être 
parce qu'on a déconné quelque part. Pas tout le temps, mais souvent. Et 
que ce n'était pas parce que Linux avait soi-disant un métro de retard, 
c'est ça qui m'a fait râler.

Et je parle en connaissance de cause, je merdouille tout le temps, des 
fois en voulant jouer les apprentis sorciers, d'autre fois en pensant 
bien faire, mais je ne m'en prends qu'à moi, pas au système. Et surtout, 
je sais qu'il y aura sûrement quelqu'un ou quelque chose qui me donnera 
la solution, sans devoir tout réinstaller.
Quand j'ai voulu utiliser mon disque dur externe qui n'était pas 
directement reconnu (alors qu'il l'était sous Windows), je ne me suis 
pas lancé à l'aveuglette, je suis allé sur la doc d'ubuntu-fr.org.
Quand ma carte Pcmcia wifi n'était pas reconnue non plus (alors qu'elle 
l'était sous Windows), je n'ai pas hurlé que c'était de la daube tout 
ça, j'ai regardé dans la doc, j'ai posé la question sur les forums, j'ai 
abandonné ma petite habitude de consommateur où tout m'est dû pour 
essayer de comprendre. Et là encore, je n'ai pas complètement eu raison 
car j'aurais mieux fait de regarder avant qu'elles étaient les cartes 
qui posaient des pbs.

Passer à Ubuntu (et autres) demande (encore) un effort avant et pendant, 
c'est tant mieux. Quand on en sera à un système où il n'y a rien à faire 
, ça progressera beaucoup moins. Même si c'est complexe (avec ou sans 
"mauvais" réflexes), il y a presque toujours un moyen de s'en sortir et 
si on ne le connaît pas (heureusement qu'on n'est pas obligé de tout 
connaître), il faut faire l'effort de regarder, de poser la question.
Le tout cuit, ça n'a jamais rien apporté !
Définir une conjonction de coordination par la liste 
"mais/o/et/donc/or/ni/car" est d'une débilité infinie puisqu'il s'agit 
d'une liste incomplète, que ça n'explique pas ce que c'est et que, si on 
rencontre une qui n'est pas dans la liste, on est bien couillonné !

Guillaume





Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr