[Ubuntu-QC] Fwd: demande : choisir un disque dur externe

Louis Bourque louibourque at gmail.com
Jeu 12 Déc 18:38:28 UTC 2013


Bonjour Steve et Jean-Christophe,

Merci de m'avoir répondu! Cela m'aide vraiment. Si vous voulez, je vous
prie de trouver mes réponses et questions de précision en mauve dans le
texte. Je crois ne pas bien maîtriser le format de la correspondance comme
vous le faites...

Merci beaucoup.
L.

---------- Message transféré ----------
De : Jean Christophe André <jean-christophe.andre at auf.org>
Date : 12 décembre 2013 10:09
Objet : Re: [Ubuntu-QC] demande : choisir un disque dur externe
À : Ubuntu Québec <ubuntu-quebec at lists.ubuntu.com>


         Bonjour Louis,

Le 2013-12-11 16:09, Louis Bourque a écrit :

Aucune mention n'est faite de Linux par l'un ou l'autre des manufacturiers
proposés.


Pour les disques USB on peut s'attendre à beaucoup moins de problèmes de
compatibilité qu'avec d'autres types de périphériques USB ou avec une carte
d'extension matérielle.

La raison est que les disques USB suivent tous (ou presque, à quelques
extensions près) la même norme USB Mass Storage, qu'on retrouve dans un
pilote Linux unique "usb-storage". C'est cette même norme qui fait que les
clés ou disques USB sont utilisables quasiment partout.

Cf http://fr.wikipedia.org/wiki/USB_Mass_Storage (l'article en anglais est,
hélas, plus complet) (merci, je dois quitter avant de le lire)

La plupart du temps ce n'est pas le disque qui pose problème mais plutôt le
matériel sur lequel on le branche (TV, lecteur multimédia de salon, console
de jeu, routeur, etc) qui n'autorise (donc là on ne parle pas de contrainte
technique…) pas toujours toutes les marques ou modèles.


 En effet, j'ai retenu vos deux exemples, chez Seagate (3To) et WD (1To
element). En prenant leurs "product tour" au magasin NCIX et en accédants
aux spécifications détaillées, seuls les systèmes Windows (xpSP3)et Mac OS
(10.6) sont reconnus et minimalement requis. Qu'en penser?


Tester est l'idéal. Ce n'est hélas pas toujours possible. Mais je n'ai
*jamais* eu de problème de compatibilité Linux avec des disques USB
externes.

Sauf si on veut utiliser les fonctionnalités « avancées » proposées par ces
disques, genre chiffrement du disque au niveau matériel : ces
fonctionnalités « étendues » sont en dehors de la norme et le pilote Linux
de base ne les supporte pas.

Merci tous les deux. Ce qui m'inquiète serait le caractère non-facultatif
de ces fonctionnalités «avancées», incompatibles. Par exemple, incorporé en
«firmware» ou enchassé d'une façon inextricable au fonctionnemetn du HDD,
le rendant inutilisable sous Linux. Cela diffère du simple fait d'ignorer
les logiciels propriétaire. à installer soi-même.

Steve renvoyait peut-être à cette différence en ceci  : «*ce qu'il faut
éviter ce sont les disques avec un système de protection sécurisé qui ne
fonctionne que sous Windows, en principe, ce n'est pas le disque dur qui à
cette protection, sinon le boitier et son interface logiciel en ROM*».

Ma question deviendrait alors comment identifier ces fonctions
non-facultatives rendant le disque inutilisable

Un simple test d'écriture et relecture sur le disque devrait suffire à
valider le fait qu'il est utilisable pour en faire ce qu'on veut (le
partitionner/formater à souhait). (merci)

(Q)quand on parle d'USB 3 on parle d'une norme, et d'une norme qui est très
bien supportée par Linux, donc pas de souci à prévoir.

USB 3 autorise des vitesses bien plus grandes. On reconnaît les ports USB 3
à leur couleur bleue. Si le portable en a un, il est souhaitable d'acheter
une disque USB 3 car la différence de vitesse sera vraiment sensible.
Merci pour ce conseil clair. Steve également, par l'analogie précédente au
fonctionnement «natif 2.0» du USB 3.0.

Un disque mécanique utilise des plateaux de verre (épais). Ils sont donc
sensibles aux chocs, aux chutes, ou même au mouvement ou vibration forte
pendant leur fonctionnement (pendant que le disque tourne). Un disque SSD
est quasiment comme une grosse clé USB : de la mémoire persistante, que
l'on peut ré-écrire plusieurs fois, mais pas une infinité de fois. Un
disque SSD ne craint donc absolument pas les chocs ou vibrations et ne peut
pas subir de panne mécanique. Par contre un disque SSD va « s'user »
beaucoup plus rapidement. Pour peu qu'on en fasse un usage intensif (de
*très* nombreuses ré-écritures en permanence), sa durée de vie peu
descendre jusqu'à seulement 1 an (c'est ce qui m'est déjà arrivé 2 fois).
Un disque SSD aura tout de même l'avantage d'être ultra-rapide, mais on ne
peut pas en profiter pleinement via USB, même avec USB 3, et de ne
quasiment rien consommer en énergie, et là ça peut aider si on souhaite
l'utiliser souvent quand le portable n'est pas branché à une prise
électrique.

Clair. J'apprécie vraiment de l'apprendre car l'archivage, et non la
rapidité d'accès ou d'exécution m'importe. La correspondance respective
avec le HDD et le SDD est bien différenciée par vos réponses et précise mon
choix; merci!. J'ai aussi lu plusieurs fois que la chaleur et l'usure de
l'axe (chez WD) sont deux causes de défaillance principale des disques
mécaniques HDD. L'ajouts de plateaux augmente la vélocité et l'énergie
requise pour opérer les disques, donc la chaleur et l'usure des coussinets
aux deux bouts de l'essieu. Ce qui explique, selon certains, qes taux de
retour après un an soient systématiquement plus élevés pour les disques 2To
que les disques 1To de modèle correspondant. Par ailleurs, la compression
du boitier mettrait les (?certains) disques WD en échec, en comprimant
directement l'essieu et ses coussinets*. Je n'ai pas encore trouvé de
spécifications indiquant le nombre de plateaux contenus dans le boitier, ou
sur l'essieu*.

J'ai toutefois lu des études (taux de retour ces trois dernières années)
assez concluentes, et cohérentes favorisant WD *en fait de fiabilité* ;
Voici les plus intéressantes à mon avis :

chercher «Retour» pour Taux de retour sur le site
http://www.hardware.fr/html/recherche/index.php

... ou encore
http://www.data-recovery-reviews.co.uk/whats-the-most-reliable-hard-drive.html

Instructive d'un point de vue méthodologique :
http://www.tomshardware.com/reviews/hdd-reliability-storelab,2681.html

http://ubuntuforums.org/archive/index.php/t-1827016.html

Par ailleurs, j'ai personnellement tenté plusieurs fois d'utiliser des
boîtiers USB pour disque de 3,5" avec alimentation externe, et ça s'est
presque toujours soldé par une panne de disque à plus ou moins long terme.
Ça m'a semblé être trop de coïncidences pour n'être qu'un hasard, et j'ai
finalement décidé de ne plus utiliser cette approche. À l'opposé, je n'ai
jamais eu aucun souci avec des boîtiers USB pour disque de 3,5" avec
alimentation via le câble USB, *à condition* que le disque ne consomment
qu'un maximum de 500 mA !! Le problème est que tous les portables ne
fournissent pas 1 A sur leurs ports USB, et qu'il faut parfois utiliser un
câble prenant 2 ports USB pour brancher son disque. Et pour peu qu'on
oublie de brancher un des deux, ou qu'on n'ait pas le bon câble, on peut
mettre le disque en panne (j'ai eu ce cas au moins 3 fois). En revanche,
tous les ports USB fournissent au moins 500 mA, donc si on choisi un disque
respectant cette contrainte, on est tranquille : ça marchera partout, ça ne
prendra qu'un seul port USB, on aura peu de risque de le mettre en panne.

Pour conclure, un critère que je considère personnellement très important
sur le choix d'un disque externe, plus que la marque, est sa consommation
électrique : ce qu'il faut retenir c'est *500 mA, ou moins*.

Le choix des disques n'est pas mon métier donc je n'ai pas assez
d'expérience dans tous les modèles existants pour en recommander un, mais
je peu au moins citer mon expérience personnelle : je n'ai eu que de bonnes
expériences avec les Western Digital (WD) 2,5", cf
http://www.wdc.com/fr/products/external/portable/ (je précise que je n'ai
aucun intérêt chez eux)

Ton expérience m'est inouïe et* cruciale* ici, Jean-Christophe. Peut-être
m'évites-tu d'importants ennuis. Puisque je vise l'archivage, j'étais porté
à acheter un disque de bureau 3,5 pouce en le croyant mieux fiable. Puis-je
comprendre que les disques 2,5 pouces consomment tous (assurément) 500mA ou
moins? Savez-vous si leur fiabilité est très comparable aux disques de
table 3,5po?

WD ne dit rien en fait de consommation, ni de nombre de plateaux :
http://www.wdc.com/global/products/specs/?driveID=1254&language=2

Je vous remercie sincèrement tous les deux pour vos considérations si
judicieuses! À bientôt si vous avez le temps!

Cordialement,
Louis


J.C.

-- 
Jean Christophe ANDRÉ  —  Coordonnateur des infrastructures techniques
Agence universitaire de la Francophonie (AUF)  —   http://www.auf.org/
✉ : AUF, Case postale du Musée, C.P. 49714, Montréal, (Québec) H3T 2A5
℡ : +1 514 343 6630 #1568  ✦  ℻ : +1 514 343 2107
⎧Note personnelle: merci d'éviter de m'envoyer des fichiers Microsoft⎫
⎩Office, cf http://www.gnu.org/philosophy/no-word-attachments        ⎭


--
Ubuntu-quebec mailing list
Ubuntu-quebec at lists.ubuntu.com
https://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-quebec
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <https://lists.ubuntu.com/archives/ubuntu-quebec/attachments/20131212/863b9cc6/attachment-0001.html>


More information about the Ubuntu-quebec mailing list