[Ubuntu-QC] Disques durs, propriétaires, groupes, permissions, accès, etc.

Gilbert Dion gilbertdion at gmail.com
Ven 10 Juil 01:51:18 BST 2009


Mathieu,
Je ne veux pas faire de bêtises dans un fichier aussi sensible dont le
contenu m'est pour une bonne part incompréhensible. Je vous le soumets donc,
car ce que j'y lis diffère quelque peu des instructions que vous m'avez
spécifiées. Je comprends que ce que l'éditeur de partition appelle sda2 est
ici identifié par hda2 (j'aimerais bien savoir pourquoi hda2 ici, et sda2
là, d'ailleurs). Mais ce qui me préoccupe le plus, c'est que l'ordre des
données semble différent, qu'il y a ce defaults qui remplace je ne sais trop
quoi, qu'umask comporte ici une valeur plutôt que les trois de l'exemple,
que gid indique trois valeurs plutôt qu'une, etc. Donc, avant de tout
bousiller, si c'est pas trop vous demander, vous serait-il possible de
m'indiquer où j'ajoute uid=1000? Aussi, le disque sdc1 (mon drive usb)
comporte le paramètre umask=000 0 0 qui devrait, si j'ai bien compris
Philippe, résoudre mon problème d'accès, mais ce n'est pas le cas.
Les trois disques qu'il m'importe de modifier sont hda2, hda6 et sdc1.
Si jamais vous donnez des formations en Linux, je serai le premier à
m'inscrire!
Merci,
Gilbert
# /etc/fstab: static file system information.
#
# <file system> <mount point> <type> <options> <dump> <pass>
proc /proc proc defaults 0 0
# /dev/hdb1
UUID=2d18a74d-c7a2-4845-9a72-8bab5999751a / ext3
defaults,errors=remount-ro,relatime 0 1
# /dev/hda1
UUID=06D3-51B0 /media/hda1 vfat defaults,utf8,umask=007,gid=46 0 1
# /dev/hda2
UUID=64442AC0442A9538 /media/hda2 ntfs defaults,umask=007,gid=46 0 1
# /dev/hdb6
UUID=74A8B31BA8B2DB36 /media/hdb6 ntfs defaults,umask=007,gid=46 0 1
# /dev/hdb5
UUID=0c3bd2ff-0222-442b-83bf-a00b728a041c none swap sw 0 0
/dev/hdc /media/cdrom0 udf,iso9660 user,noauto,exec 0 0
/dev/hdd /media/cdrom1 udf,iso9660 user,noauto,exec 0 0
/dev/sdc1 /media/hdc1 ntfs nls=iso8859-1,ro,umask=000 0 0



Le 9 juillet 2009 16:59, Mathieu Trudel-Lapierre <mathieu.tl at gmail.com> a
écrit :

> Philippe,
>
> Au même titre que umask=000. il existe d'autres options pour NTFS (et
> vfat):
>
> uid=(numéro d'utilisateur)
> gid=(numéro de groupe de l'utilisateur)
>
> Or, avec un utilisateur unique sur une machine, le numéro sera
> généralement 1000. On peut s'en assurer en vérifiant la sortie de la
> commande 'id' en ligne de commande.
>
> On met les valeurs dans uid et gid, et paf, le point de montage
> appartient maintenant à l'utilisateur spécifié.
>
> En récapitulant donc, dans /etc/fstab:
>
> /dev/sdb1       /media/MyBook vfat
>  rw,user,utf8,uid=1000,gid=1000,umask=000 0 0
>
> Le propriétaire du point de montage /media/MyBook serait alors
> l'utilisateur au UID 1000 (snowrnnr ? ;), groupe 1000, et visible et
> modifiable pour tous les autres usagers.
>
> Mathieu Trudel
> mathieu.tl at gmail.com
>
>
>
> 2009/7/9 Philippe Marchand <snowrnnr at gmail.com>:
> > Bonjour,
> >
> > J'ai eu un problème similaire, ce n'était pas pour dropbox, mais pour
> > firefly (mt-daapd), et ce que j'ai fait, c'est de modifier le fstab
> > pour donner les bonnes permissions à mon disque au démarrage. Il
> > s'agit d'un disque externe USB en Fat32, c'est donc un peu différent
> > que votre disque principale, mais je crois que vous pourriez adapter
> > ceci à vos besoins. Si je ne me trompe pas, c'est l'option umask=000
> > comme l'a mentionné quelqu'un avant moi qui fait la différence:
> >
> > Donc dans /etc/fstab j'ai ajouté la ligne:
> >
> > /dev/sdb1       /media/MyBook vfat  rw,user,utf8,umask=000 0 0
> >
> > Le disque devient donc modifiable par tous, mais le propriétaire
> > devient root.  Vu que le partage de fichier ne peut être activer que
> > par le propriétaire du dossier, j'ai dû ouvrir nautilus en root (sudo
> > nautilus) naviguer jusqu'à /media/usbdisk et activer le partage à
> > partir de ce point.
> >
> > Depuis, tout marche à merveille, le disque est monté et partagé
> > automatiquement au démarrage et firefly peut y accéder à sa guise.
> >
> > En espérant que ça vous aidera,
> >
> > Philippe Marchand
> >
> > 2009/7/9 Gilbert Dion <gilbertdion at gmail.com>:
> >> La partition sda2 est montée automatiquement au démarrage, de même que
> >> toutes les autres. Et toutes, sauf évidemment celle d'ubuntu, présentent
> les
> >> mêmes caractéristiques. De plus, une autre partition, celle de mon
> disque
> >> externe branché sur port usb, ne me donne pas de droits d'écriture, ce
> qui
> >> n'est pas très pratique, vu que ce disque était destiné aux backups.
> >>
> >> Je ne puis en dire plus pour l'instant, étant à l'extérieur de chez moi
> pour
> >> la journée. Il y a un truc que j'ai installé, pysdm (de mémoire), mais
> je ne
> >> m'en suis pas servi pour monter les partitions, juste pour les «voir»
> >> autrement.
> >>
> >> Gilbert
> >>
> >> Le 9 juillet 2009 09:16, Mathieu Trudel-Lapierre <mathieu.tl at gmail.com>
> a
> >> écrit :
> >>>
> >>> Désolé du délai.
> >>>
> >>> Pour monter la partition sda2, j'utiliserais l'option 'umask=000' au
> >>> moment du montage.
> >>>
> >>> Manuellement, pour tester si ca fonctionne:
> >>>
> >>> umount /dev/sda2
> >>> mount -o umask=000 /dev/sda2 /mnt
> >>>
> >>> (puis voir si votre utilisateur a accès à écrire des fichiers).
> >>>
> >>> Sinon, si la partition est montée automatiquement (disons, dans
> >>> /etc/fstab), ajoutez l'option dans le même champs que 'defaults', ou
> >>> 'user,noatuo,exec' (les options de cdrom) sous '<options>'.
> >>>
> >>> Gilbert, pourriez-vous nous donner plus d'information sur la méthode
> >>> exacte que vous utilisez pour "monter" le disque sda2 et le rendre
> >>> accessible, ca me permettra de vous donner les détails exacts sur
> >>> comment appliquer ces options.
> >>>
> >>>
> >>> Mathieu Trudel
> >>> mathieu.tl at gmail.com
> >>>
> >>>
> >>>
> >>> 2009/7/9 Mathieu Trudel-Lapierre <mathieu.tl at gmail.com>:
> >>> > Pourquoi ne pas modifier la facon de monter sda2?
> >>> >
> >>> > Je changerais l'utilisateur qui a les permissions sur sda2
> directement
> >>> > au montage, soit avec les options de mount. À partir de là, sda2 sera
> >>> > complètement accessible en lecture et écriture, et je n'ai jamais eu
> >>> > de problèmes avec ce genre d'opération. En fait, changer
> l'utilisateur
> >>> > manuellement avec chmod est simplement impossible sur du NTFS.
> >>> >
> >>> > Je récris une suite à ce courriel dès que j'ai accès à revérifier la
> >>> > commande avant de l'écrire ici, à moins que quelqu'un le fasse avant
> >>> > moi.
> >>> >
> >>> > Mathieu Trudel
> >>> > mathieu.tl at gmail.com
> >>> >
> >>> >
> >>> >
> >>> > 2009/7/8 Martin Gamache <martin.gamache at gmail.com>:
> >>> >> Il y a des commandes à utiliser dans terminal pour changer les
> >>> >> permissions, le propriétaire et le groupe de chaque fichier ou
> >>> >> répertoire, avec des paramètres pour le faire pour un semble de
> >>> >> répertoires.
> >>> >>
> >>> >> Toutefois, à mon expérience, ce n'est pas une bonne idée de faire ce
> >>> >> genre de modification de façon massive: j'ai déjà brisé mon système
> en
> >>> >> effectuant un changement de propriétaire pour l'ensemble de mon
> disque
> >>> >> principal.
> >>> >>
> >>> >> En fait, ton problème, celui de ne pas être capable de partager un
> >>> >> disque appartenant à un autre "utilisateur" (dans ce cas-ci root
> pour
> >>> >> un
> >>> >> disque NTFS),je l'ai déjà eu, et je le règle en ajoutant, dans le
> >>> >> fichier etc/samba/smb.conf , la ligne "usershare owner only =
> >>> >> False" (sans les guillemets, dans la section [Global] .
> >>> >>
> >>> >> Pour ce faire, faut les droit d'administrateurs.  Spécifiquement, ce
> >>> >> que
> >>> >> je fais :
> >>> >>
> >>> >> - j'ouvre le terminal;
> >>> >> - je fais cd /etc/samba pour me rendre dans ce répertoire;
> >>> >> - je fais sudo gedit smb.conf pour ouvrir en super-utilisateur ce
> >>> >> fichier;
> >>> >> - j'édite le fichier pour ajouter la ligne "usershare owner only =
> >>> >> False" tel que spécifié plus haut.
> >>> >>
> >>> >> - Je redémarre l'ordi pour repartir samba (il y aussi une commande
> pour
> >>> >> ça à utiliser dans terminal, mais je ne m'en souviens plus).
> >>> >>
> >>> >> À partir de là tout marche sur des roulettes.
> >>> >>
> >>> >>
> >>> >>
> >>> >>
> >>> >>
> >>> >>
> >>> >> Le mercredi 08 juillet 2009 à 23:36 -0400, Gilbert Dion a écrit :
> >>> >>> Bonsoir, Marc-Antoine,
> >>> >>>
> >>> >>> Même chose pour les répertoires: <<Impossible de modifier les
> >>> >>> permissions
> >>> >>> de... >>.
> >>> >>>
> >>> >>> Gilbert
> >>> >>>
> >>> >>> Le Wed, 08 Jul 2009 23:30:05 -0400, Marc-Antoine Daneau
> >>> >>> <daneau.marc-antoine at videotron.ca> a écrit:
> >>> >>>
> >>> >>> > bonjour Gilbert,
> >>> >>> >
> >>> >>> > de ce que j'ai expérimenté dans ce domaine, il est beaucoup plus
> >>> >>> > simple
> >>> >>> > de modifié les propriétés des répertoires que des disques
> entiers.
> >>> >>> >
> >>> >>> > cordialement,
> >>> >>> > marc-antoine
> >>> >>> >
> >>> >>> >
> >>> >>> >
> >>> >>> > Gilbert Dion wrote:
> >>> >>> >> Voici en gros la configuration disques durs de mon ordi
> principal
> >>> >>> >> (héritage d'un ordi où a régné pendant de nombreuses années
> >>> >>> >> l'"autre
> >>> >>> >> système".
> >>> >>> >>
> >>> >>> >> sda2: ma partition windows ntfs
> >>> >>> >> sdb1: ma partition ubuntu
> >>> >>> >> sdb6: mes données multimédia
> >>> >>> >> Je boote ubuntu par défaut.
> >>> >>> >> Mon dossier home est sur sdb1. Mes données de travail sont dans
> Mes
> >>> >>> >> documents sur sda2 (l'héritage). J'ai tous les pouvoirs sur ces
> >>> >>> >> fichiers. Cependant, ces fichiers, le dossier où elles sont, et
> >>> >>> >> tout
> >>> >>> >> le disque sda2 où ils se trouvent, appartient à root et au
> groupe
> >>> >>> >> plugdev.  D'abord, je ne comprends pas pourquoi gilbert peut
> tout
> >>> >>> >> faire avec les fichiers d'un disque appartenant à root, et qu'en
> >>> >>> >> même
> >>> >>> >> temps il se voit refuser le droit de partager sda2 (Propriétés
> ->
> >>> >>> >> Partager). Parmi les conséquences (du moins, selon mon
> diagnostic):
> >>> >>> >> Dropbox ne peut mettre à jour sda2 quand des fichiers sont
> modifiés
> >>> >>> >> sur mon netbook (où ubuntu règne seul). Mais l'inverse n'est pas
> >>> >>> >> vrai:
> >>> >>> >> toute modification faite sur sda2 est automatiquement refétée
> sur
> >>> >>> >> le
> >>> >>> >> netbook.
> >>> >>> >> Voulant régler la situation, j'ai tenté de modifier le
> propriétaire
> >>> >>> >> de
> >>> >>> >> sda2, de root a gilbert. En vain. Pas le droit.
> >>> >>> >> Voyez-vous le portrait? Comment faire pour que sda2 soit
> >>> >>> >> parfaitement
> >>> >>> >> intégré à mon système plutôt que d'apparaître une espèce de
> greffe
> >>> >>> >> retenue par des pinces chirurgicales?
> >>> >>> >> Gilbert
> >>> >>> >> gilbertdion.com <http://gilbertdion.com>
> >>> >>> >
> >>> >>> >
> >>> >>> >
> >>> >>>
> >>> >>>
> >>> >>>
> >>> >>> --
> >>> >>> Gilbert
> >>> >>>
> >>> >>
> >>> >>
> >>> >> --
> >>> >> Ubuntu-quebec mailing list
> >>> >> Ubuntu-quebec at lists.ubuntu.com
> >>> >> https://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-quebec
> >>> >>
> >>> >
> >>>
> >>> --
> >>> Ubuntu-quebec mailing list
> >>> Ubuntu-quebec at lists.ubuntu.com
> >>> https://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-quebec
> >>
> >>
> >>
> >> --
> >> Gilbert Dion
> >> gilbertdion.com
> >>
> >> --
> >> Ubuntu-quebec mailing list
> >> Ubuntu-quebec at lists.ubuntu.com
> >> https://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-quebec
> >>
> >>
> >
> > --
> > Ubuntu-quebec mailing list
> > Ubuntu-quebec at lists.ubuntu.com
> > https://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-quebec
> >
>
> --
> Ubuntu-quebec mailing list
> Ubuntu-quebec at lists.ubuntu.com
> https://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-quebec
>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: https://lists.ubuntu.com/archives/ubuntu-quebec/attachments/20090709/6a383242/attachment-0001.htm 


Plus d'informations sur la liste de diffusion Ubuntu-quebec