J'ai fait un rêve

Clément Février clement at forumanalogue.fr
Jeu 4 Nov 22:29:46 GMT 2010


Bonsoir,

je réponds dans le message :

On 04/11/2010 22:13, Alcachofa wrote:
> ex déformation professionnelle marketing fait que je promeu et essaie de
> convaincre autour de moi, que ubuntu n'a rien a envier à wdoze. Mais
> difficile de convaincre ceux qui vive du business autour de wdoze -
> logiciels antivirus pour ne citer qu'un exemple.

Le marché du logiciel libre ne décolle pas vraiment, mais ce n'est pas
pour autant qu'on ne peut pas vivre du logiciel libre.
Par exemple, les sociétés de services proposant du support, il n'y a pas
que Canocical, il y a quelques petites sociétés locale près de chez moi
(Lyon)
D'autre part, il y a le côté "serveur" :
Mise en place de réseau, parc informatique, ceci peut peut se faire
grâce à Ubuntu. Par exemple à Lyon1 (environ 28 000 étudiants), la plus
part des postes ont un dual boot, et la connexion à la session est
distante (comme dans la version edubuntu).
Il y a aussi le côté serveurs web (apache et co.), mail, etc.

Le problème de fond est que les formations (ou devrais je dire les
formateurs) sont pour windows.

> Par contre il y a encore des choses à améliorer de toute petites choses
> à la fois.

Et là, c'est le travail des développeurs de Ubuntu, comme Didier Roche
que j'ai rencontré 3 semaines ago.
Il y a de remarquables progrès faits depuis quelques années (j'ai débuté
avec Ubuntu en 2006, on voit nettement la différence).
Donc il reste certe du travail, mais Ubuntu tend vers cette simplicité
(au détriments de certaines choses diront certains, mais ne partons pas
dans le troll).

> C'est quoi le premier contact qu'a un usager avec un ordinateur ? c'est
> le "démarrage"
> Jadis sur wdoze la hantise de l'écran bleu a disparu, les messages
> barabares de recuperation de disque etccc polluent l'esprit de l'usager
> lambda.
> Tenez par exemple "GAG" vous en avez entendu parler ? vous savez ce
> démarrage convivial de l'ordinateur - rien à voir avec le coté austère
> de Grub ( tout ce baratin technique inutile qu'on peut certainement
> simplifier certes mais quand-même ca fait trop technique )

Je viens de regarder GAG, je trouve que ça a un goût de W98 (no
offence), mais des solutions très esthétiques avaient été développées
pour grub1, mais n'étaient pas évidentes d'accès (cf
http://doc.ubuntu-fr.org/grub-gfxboot )
et ça ne s'est pas amélioré avec le temps (grub2) :
http://doc.ubuntu-fr.org/grub-pc#exemple_fond_d_ecran

> En fait ce qu'il faut c'est arriver à faire oublier la "technique"
> Il y a du boulot sur la planche
> Je suis prêt à apporter mes idées, mon expérience pour avancer dans ce sens.

Je trouve que justement, sur Ubuntu, il n'y a plus ce côté technique.
Celui restant, est, si on peut dire, celui de la résolution de problème,
on doit forcément passer par la ligne de commande, car c'est le plus
simple pour aider à résoudre un problème (on change d'environnement de
bureau, voir on change de thème ou de langue, et on se perd dans des
heurs d'explication et de captures d'écran)
> 
> caracole
> *
> Le 4 novembre 2010 21:33, Danilo Uccelli <danucc at gmail.com
> <mailto:danucc at gmail.com>> a écrit :
> 
>     Le 4 novembre 2010 21:21, Alcachofa <frenchcaracole at gmail.com
>     <mailto:frenchcaracole at gmail.com>> a écrit :
>     >
>     > Bonsoir,
>     >
>     > C'est très sympathique les ubuntu parties. Marseille, Joinville
>     ... dommage il n'y en a pas près de chez moi du coté de Valence en
>     Espagne.

Mon expérience :
en août 2009, je me suis dit "tiens, il ne se passe pas grand chose
autour de Ubuntu sur la région lyonnaise", j'ai mis un message sur le
forum Ubuntu-fr le 29 août (
http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=340726 ), et de fil en
aiguille, j'en suis venu à créer une association, Ubuntu-Lyon, et, à
l'aide d'un autre gull local, l'aldil, nous organisons des install
parties. Pourtant, je ne suis pas un as de l'informatique, je souhaitais
juste faire bouger un peu les choses dans ma région. L'aldil s'en charge
déjà beaucoup, mais nous venons en renfort.
Cette année, nous organisons notre première Ubuntu party (le 27
novembre), à l'aide de l'association Labo Linux d'une école
d'informatique, nous avons un partenariat avec une maison pour tous, ce
qui nous permet d'avoir une permanence une fois par mois.
Bref, avec seulement quelques personnes (j'ai rassemblé environ 5
personnes qui forme le noyau dure de notre groupe), nous avons pu faire
des choses (aujourd'hui, l'association compte une 40aine de membres).
Nous avons réussi à rendre la chose conviviale, et c'est aussi devenu
une expérience humaine, je me suis fait de nouveaux amis.
Notons : Être entouré de quelques personnes qui s'y connaissent un peu
est un atout conséquent lors des install parties, je l'admets.

>     > J'ai fait un rêve fantastique où ubuntu avait conquit la planète
>     par  sa facilité de mise en oeuvre et d'utilisation, sa
>     convivialité, son ergonomie- Bref, enfin un outil informatique à la
>     portée de tous. La console avait disparu sudo apt-get install
>     c'était la préhistoire, Grub relegué aux oubliettes, les drivers,
>     les recettes pour la connexion de wifi, bluetooth, des imprimantes
>     des disques en réseau des écrans, des souris et j'en passe... Tout
>     ça avait disparu ! Enfin ubuntu s'était convertit en un système
>     d'exploitation ( quel mot barbare ) à la portée des jeunes de 7 à
>     97ans ce que l'on appelait jadis le "Plug en Play"  était enfin une
>     réalité...

N'est ce pas déjà un peu la réalité ?
sudo apt-get install est devenu "software center"
grub ... oui, bon, certes ^^
les drivers, j'ai cru comprendre que sur la 10.10, il n'y avait même
plus besoin de cliquer sur activer au premier démarrage.
Reste encore des problèmes de connexion wifi d'après ce que je vois aux
install parties.
les souris sans fil Rf, pas un problème d'Ubuntu, mais d'onde (faut se
plaindre à Maxwell). Au fait, ton problème est réglé ?
Ubuntu est mieux qu'un système d'exploitation, c'est une distribution !
Je pense que c'est une distribution accessible à tous. J'ai passé tous
les ordinateurs de ma famille sous Ubuntu depuis quelques années sans
avoir à me préoccuper s'ils s'y retrouverait. La transition s'est faite
assez rapidement, et ma mère s'est même mise à l'informatique (par là,
j'entends quelle regarde ses mails, surf sur le web, et récemment, à
créer sa propre adresse de messagerie).
Côté plug&play, c'est tout de même réussi, j'ai une imprimante
multifonction, un appareil photo numérique, une clé usb et un
smarthphone, I plug, it plays.

>     > Les "ubuntu parties" aussi passionnantes soient-elles, ne
>     seraient-elles pas l'occasion de sensibiliser les esprits
>     (techniques) pour oeuvrer vers l'émergence d'un outil enfin à la
>     portée de tous- En tout cas, ce n'est pas maverick et celá ne sera
>     pas natty.

Comme je l'ai dit précédemment, c'est le boulot des développeur d'Ubuntu
(environ 150 de souvenir). Mais tu as raison, ça me rappelle une
conférence de Benjamin Bayart (président de la fameuse FDN), qui a fait
une conférence à l'Ubuntu Party de 2009 "ce qu'Ubuntu peut faire pour
sauver le web", qui s'adresse justement aux développeurs, qui est un
appel à la création d'outils pour permettre à tous de faire son s at m
(serveur à moi).
Lien vers la vidéo :
http://www.forumanalogue.fr/bayart.html
Le vrai rendez-vous pour soumettre des idées, c'est l'UDS (Ubuntu
Developper Summit), qui est justement le rendez-vous où l'on peut
proposer des choses, ce rendez-vous est d'ailleurs accessible à distance
via irc, but English speaking only.

Je n'ai plus le courage de me relire, donc vous pardonnerez les fautes ^^

Bonne soirée,
Clément




Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr