GNU/Linux et rien d'autre !

Thierry Andriamirado thierry.andriamirado at free.fr
Sam 2 Mai 11:27:21 UTC 2009


Le Sat, 02 May 2009 12:12:30 +0200,
Rodolphe <rodolphe at rodhebergement.fr> a écrit :

> Jouer au Chevalier Blanc c'est bien.
> Il en faut et l'Histoire nous dira peut-être que tu avais raison.

Oui.. un peu comme fut un temps, quand il fallait rabacher "un peu
partout" que si certains anti-logiciels libres virulents pouvaient
envoyer leurs mails anti-Linux et autres, c'était bien parce que des
serveurs BSD & Linux utilisant Sendmail le leur permettaient en toute
transparence.
Si, maintenant, nous n'en sommes plus à devoir resortir ces arguments à
tout bout de champ, c'est donc que le monde a changé en faveur du
Libre, il faut bien le constater. La route a été longue, et elle l'est
encore.

Pour ma part, je constate maintenant que la plupart des vrais
résistants au Libre, sont ceux qui gagnent leur vie grâce à
l'Informatique mais angoissent un peu face aux avancées de Linux par
éxemple.. sans passer le cap à l'utiliser.

> XP récent installé sur une machine virtuelle car en tant que
> développeur de sites je me dois de tester sur différents systèmes.

Oui.. Idem pour la programmation. Principalement Linux et BSD autant que
possible, mais aussi selon le cas garder en tête une approche
multi-plateforme et cross-compilation pour windows. Ce n'est pas tant
pour tenter de toucher un public plus large au niveau utilisateurs,
c'est surtout que d'expérience on arrive à convaincre des windowsiens
'convaincus' voire certains anti-Logiciels Libres en.. leur faisant
utiliser des Logiciels Libres sous windows. Quand ils se rendent compte
qu'ils utilisaient déjà en fait beaucoup de Logiciels Libres de qualité
et tellement pratiques et novateurs, avec leur windows, ils sont près
(et prêts) à accepter une install d'Ubuntu sur leurs machines.

Le mot peut paraître vexatoire pour certains, mais le mot utilisé pour
ceci est bel et bien 'éducation'. Un utilisateur "cà s'éduque"
aussi ;), comme beaucoup de DSI le savent (ou devraient le savoir!).
A ne pas prendre au 1er degré ni à l'excès, bien sur.

> dans le travail en fonction des contraintes parfois fortes. Et désolé
> de le dire à notre vaillant chevalier mais si cette efficacité passe
> par un logiciel ou une extension propriétaire alors je n'hésite pas
> un instant. Quitte plus tard - et même de plus en plus souvent c'est

Un utilisateur qui utilise Ubuntu GNU/Linux et a recours de manière la
plus transparente possible à des logiciels ou librairies non libres
quand les équivalents Libres ne "marchent pas" encore très bien dans
son cas, est un utilisateur qu'on est en fait en train de "faire
patienter".. Et heureusement qu'il y a entre-temps des chevaliers qui
développent, débug, fournissent des supports dans les endroits
communautaires comme celui-ci, pour faire avancer eux aussi les choses.
Et une fois les "problèmes logiciels reglés", ramener les 'ouailles'
dans le "bon chemin": rappeler que la solution Libre est ok maintenant
etc..

En fin de compte, le nouvel utilisateur a patienté sans que celà nuise
à sa productivité, et il reste dans le giron des Logiciels Libres.
Question de temps. Un jour il sera lui aussi soit un chevalier soit un
'modéré'. Se prendra peut-être même pour le pape lui-même ;-))

> est pour moi principalement un outil de travail. Tant qu'une partie
> des militants disons un petit peu extrémiste n'aura pas compris cette
> contrainte forte alors les utilisateurs de nos chères distributions
> resteront fortement minoritaires.

Je pense donc qu'un mix de toutes ces personnalités est absolument
nécessaire. Je crois d'ailleurs osciller moi-même exprès entre toutes
ces tendances, étant convaincu de cette complémentarité, et étant
convaincu de devoir en jouer. Si je suis seul à argumenter face à un
auditoire, je 'dois' dans ce cas endosser aussi bien le rôle de
chevalier Don Quichotte, que celui d'un 'éclairé' tolérant.

Mais il est vrai que les 'compromis' doivent avoir leurs limites.

Tout ceci me rappelle un HowTo qui suivait toutes les distribs Linux,
nommé "Advocacy HowTo".. je ne vais pas vérifier now sa présence dans
Ubuntu mais je pense qu'il y est, pour ceux que cà intéresse.

Tout ceci, dit de manière schématique en fait. Mais c'est comme cà que
cà se passe. Je crois que cette cohabitation des 'durs' et des
'souples' maintient un bon équilibre productif pour l'avancée des
Logiciels Libres.

Vive nous tous quoi ;-))


-- 
       Blog Linuxeries : http://linuxeries.blogspot.com
   Thierry sur Twitter : http://twitter.com/tandriamirado
  Thierry sur Facebook : http://profile.to/thierryandriamirado/




Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr