l'écran par la fenêtre

spir denis.spir at free.fr
Lun 5 Jan 09:12:15 GMT 2009


Bonjour,

Il y a quelque chose que je pige pas avec les systèmes *nix, et ça a un rapport à la fois avec
l'organisation du système de fichier & la gestion des droits des utilisateurs. Pour me faire mieux
comprendre je vais vous relater mes tentatives de réaliser une toute petite chose franchement
simple, en théorie. En préambule: j'ai attendu 2 jours avant d'écrire ce message, parce que
j'étais si énervé que j'aurais pu balancer toute la machinerie pa la fenêtre.

Je voulais juste installer un plugin. En l'occurrence spam asassin sur claws mail (en théorie il y
est d'office, mais apparemment pas dans la distri d'ubuntu 8.04). On est bien d'accord que c'est
une tâche de base pour un usage courant, non?

-1- où?
Comment savoir ce qu'il faut faire pour installer ce truc? J'ai pas eu de pb pour le trouver, mais
ensuite qu'est-ce que j'en fais? Déjà, il y a 4 formats rien que pour linux, ensuite il est bien
évident que si je me contente de poser quelque part une archive, ça suffira pas. Claws mail le
saura même pas. Mais que faut-il faire de plus, pourquoi, comment, et où? J'ai fini par trouver que
claws attend des plugins qu'ils se trouvent dans /usr/lib/claws-mail/plugins. Je me suis dit: on
fout le truc là, on extrait, on relance claws mail et on verra bien...

-2- comment?
Là, je me suis heurté à une succession de messages plus inbitables les uns que les autres (et je
précise que je parle couramment l'anglais technique) jusqu'à ce que je capte qu'il y avait un
problème de droits. J'ai exploré les propriétés de l'archive (ro), changé ça bien que normalement
ça doive pas m'empêcher de le copier. Toujours pas possible. Alors, puisque je pouvais apparamment
pas toucher à l'archive (???) j'ai tenté de télécharger directement dans le bon directory. Nickel,
sauf que le fichier y apparaissait pas! Caché? non! Sous console, pareil. Aucun message,
aucune info, mais pas de fichier dans le répertoire! Enfin, eurêka, m'est venue l'idée que c'était
pê justement ça, le problème: les droits, mais pas sur le fichier, sur le répertoire -- bien que
jusqu'à présent je n'aie eu aucun pb de droits et pour cause: je les ai tous.
Jusqu'à présent j'avais pu faire ce que je voulais partout. Je m'en serais bien passé, mais sous
linux pour se moucher, il faut demander l'autorisation...

 -3- root ? admin? su?
Comme j'ai eu qq exp formatrices avec d'autres distri linux, la première chose que j'ai faite est
donc de filer tous les droits à mon user quotidien -- sinon c invivable pour moi. Entre autres il a
bien les droits admin, donc en théorie je peux écrire partout, non? Sinon ça veut dire quoi, les
droits? J'ai réexploré tout ça et dans la page "privilèges" de la config de "spir" (mon username),
toutes les cases sont bien cochées. Pour faire bonne mesure, je l'ai explcitement inclus dans le
groupe "root". Et bien non! Je ne peux pas écrire dans /usr/lib... Etape logique suivant: faire ça
en tant qu'admin.
Remarquez que jusque là je faisais preuve de plus que de la bonne volonté, je vous rappelle que
l'idée de départ c'est juste d'activer un filtre spam sur mon client courriel: en théorie, 30
secondes, pas plus. Alors je me déconnecte et je me reconnecte en root, d'accord, c bien ça? Et
bien, non! 3 essais avec mon admin (qui s'appelle 'admin', tiens! original): 3 refus. C'est pas un
problème de password et pour cause, il a le même que spir (défaut grave du système, à mon avis,
mais j'en profite). Par acquis de conscience, j'essaie 'root' à la place. Refus de nouveau, mais
cette fois on me dit que l'administrateur n'est pas autorisé à se connecter via ce login-là. Ah?
S'il n'est pas autorisé à se connecter depuis le portail de connexion, alors où? Moi, je ne
connais pas d'autre voie [à moins d'interrompre le chargement du système dès le départ pour rester
en mode texte sans xwindows: là, effectivement, il y a un autre login]. C'est là que l'écran a
failli passer par dessus bord et je précise qu'il est pas plat.

Alors entre l'hypercomplexité débile du système de fichier unix (conçu au départ pour des gros
systèmes centralisés avec des tonnes de postes de travail distribués, et à une époque où le mot
"user-friendly" n'existait pas), son opacité, son incohérence totale (et je parle même pas de
l'appellation des répertoires!!!) -- et les "qualités" similaires de la gestion des droits... Ce
truc-là a 50 ans, et ça fait une bonne quinzaine d'années qu'il y a des distris à destination des
ordinateurs personnels, et censées être utilisables pour des tâches quotidiennes: est-ce qu'on
n'aurait pas pu évoluer un tout petit peu (*).
Ma conclusion est: moi qui haïs tout ce que windows représente, je ne me fais pas (encore) de soucis pour son avenir!

Denis

(*) Au milieu des années 80, j'ai bossé un peu chez HP, sur des ordis scientifiques (HP3000), sous
unix / C / l'ancêtre du bash. Tout était déjà pareil. Orga des fichiers pareil, droits pareil. Sauf
qu'on avait pas les droits admin, mais au moins on le savait -- et on en avait pas besoin, vu
qu'on ne bossait qu'avec les applis installées de base, et sur les répertoires de travail. Depuis
le monde a changé un peu, non ?
Si moi, je trouve ça frustrant... no comment! Pour utiliser son ordi sous ubuntu, il faut être
capable de penser comme un administrateur système unix des années 60?




------
la vida e estranya




Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr