Hardy le héron (et le secteur éducatif)

scrounch at lemail.be scrounch at lemail.be
Ven 13 Juin 10:52:34 BST 2008


rené bordiec wrote:

> D'accord avec toi. Le purisme à ses limites.
> 1 exemple : dans un collège d'aix un prof se monte un reseau sous debian.
> The Réseau...
> Tout marche "nickel".
> Le prof obtient sa mut.
> Personne dans l'établissement ne sait ou ne comprend comment fonctionne
> son serveur et personne ne sait quoi faire en cas de problème.
> résultat : on formate tout : serveur et stations et on monte du Windows.
> 
> 2 exemples :
> Je suis TZR depuis 10 ans. J'installe un double-boot Windows-Linux de
> façon à ce que mon successeur puisse travailler s'il ne connait pas Linux
> partout où je passe.
> Si j'impose Linux, L'Ati devra reformater toutes mes bécanes après mon
> départ si mon successeur n'est pas un linuxien.
> Résultat : j'emmerde l'Ati, j'emmerde mon successeur et je perturbe les
> cours des enfants.
> J'adopte donc moi aussi une position "molle" n'en déplaise aux puristes.
> 
> Ps :
> Je suis administrateur reseaux Linux au rectorat d'Aix-Marseille et je
> passe tout mon temps à installer et administrer des serveurs Linux.
> 
> Le 11 juin 2008 18:40, Thierry Andriamirado <thierry.andriamirado at free.fr>
> a écrit :
> 
>>
>> Le mercred 11 juin 2008 à 14:39 +0200, Christophe Gallaire a écrit :
>> > Les manques sont trop importantes et votre position un trop molle !
>> > Elle
>> revient
>> > à laisser en l'état si les profs ne veulent. Ils n'ont pas choisi Win$
>> pourquoi
>> > choisiraient-ils Linux ?
>>
>> Il est tout-à-fait vrai qu'il m'arrive d'opter pour une 'position
>> molle'... mon avis est en fait que dans l'objectif d'atteindre un
>> objectif, en l'occurence l'adoption et l'utilisation de GNU/Linux et des
>> Logiciels libres, plusieurs manières de faire différentes peuvent être
>> mises en oeuvre... par la même personne s'il le faut: une position
>> invariablement dure peut desservir la cause plutôt qu'autre chose.
>>
>> Il est clair que les efforts dans le secteur éducatif, aussi bien
>> français que dans les Pays en Voie de Développement, sont à renforcer.
>> Il ne s'agit donc pas de laisser en l'état.
>>
>> Je partageais juste le fruit de mon expérience, à savoir qu'il peut être
>> très important, en parallèle aux actions sur le terrain, de 'travailler'
>> les 'informations objectives' que reçoivent nos décideurs, dont le
>> métier n'est évidement pas de faire du GNU/Linux ;)
>>
>> Ils n'ont pas choisi Windows, il faut dire qu'il n'y avait pas grand
>> chose à l'époque, parlant de la plateforme PC. Essayer DR-Dos pouvait
>> déjà paraître une grande aventure.
>>
>> Mais depuis quelques temps, il y a Linux. Il est certain qu'ils ne le
>> savent pas encore 'assez'.
>>
>> > >Tout-à-fait d'accord... me concernant, j'utilise Linux depuis 1995, ce
>> > >qui ne m'a jamais fait oublier que ç'est grâce à Windows que je suis
>> > >devenu passionné et professionnel en l'Informatique, que j'ai le plus
>> > >appris en matière de programmation etc...
>>
>> ...et en me relisant, mes cheveux se dressent sur la tête: lire plutôt
>> que Windows m'a permi de commencer sérieusement la programmation. Là où
>> j'ai le plus appris, ç'est justement quand j'ai décidé de voir plus
>> sérieusement du côté de linux ;-)))
>>
>>
>> --
>> Linuxeries      http://linuxeries.blogspot.com
>>
>>
>>
>> --
>> ubuntu-fr mailing list
>> ubuntu-fr at lists.ubuntu.com
>> https://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-fr
>>
> 
> 
> 

Si tout le rèsaux est linux alors pourquoi ne pas engager un administrateur
linux ?

Je sais pas c'est un peux tordu ton raisonnement ...
C'est comme si ils embauchaient la mauvaise personne...





Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr