Re: Hardy le héron (et le secteur éducatif)

rené bordiec rene.bordiec at gmail.com
Mer 11 Juin 18:12:34 UTC 2008


D'accord avec toi. Le purisme à ses limites.
1 exemple : dans un collège d'aix un prof se monte un reseau sous debian.
The Réseau...
Tout marche "nickel".
Le prof obtient sa mut.
Personne dans l'établissement ne sait ou ne comprend comment fonctionne son
serveur et personne ne sait quoi faire en cas de problème.
résultat : on formate tout : serveur et stations et on monte du Windows.

2 exemples :
Je suis TZR depuis 10 ans. J'installe un double-boot Windows-Linux de façon
à ce que mon successeur puisse travailler s'il ne connait pas Linux partout
où je passe.
Si j'impose Linux, L'Ati devra reformater toutes mes bécanes après mon
départ si mon successeur n'est pas un linuxien.
Résultat : j'emmerde l'Ati, j'emmerde mon successeur et je perturbe les
cours des enfants.
J'adopte donc moi aussi une position "molle" n'en déplaise aux puristes.

Ps :
Je suis administrateur reseaux Linux au rectorat d'Aix-Marseille et je passe
tout mon temps à installer et administrer des serveurs Linux.

Le 11 juin 2008 18:40, Thierry Andriamirado <thierry.andriamirado at free.fr> a
écrit :

>
> Le mercred 11 juin 2008 à 14:39 +0200, Christophe Gallaire a écrit :
> > Les manques sont trop importantes et votre position un trop molle ! Elle
> revient
> > à laisser en l'état si les profs ne veulent. Ils n'ont pas choisi Win$
> pourquoi
> > choisiraient-ils Linux ?
>
> Il est tout-à-fait vrai qu'il m'arrive d'opter pour une 'position
> molle'... mon avis est en fait que dans l'objectif d'atteindre un
> objectif, en l'occurence l'adoption et l'utilisation de GNU/Linux et des
> Logiciels libres, plusieurs manières de faire différentes peuvent être
> mises en oeuvre... par la même personne s'il le faut: une position
> invariablement dure peut desservir la cause plutôt qu'autre chose.
>
> Il est clair que les efforts dans le secteur éducatif, aussi bien
> français que dans les Pays en Voie de Développement, sont à renforcer.
> Il ne s'agit donc pas de laisser en l'état.
>
> Je partageais juste le fruit de mon expérience, à savoir qu'il peut être
> très important, en parallèle aux actions sur le terrain, de 'travailler'
> les 'informations objectives' que reçoivent nos décideurs, dont le
> métier n'est évidement pas de faire du GNU/Linux ;)
>
> Ils n'ont pas choisi Windows, il faut dire qu'il n'y avait pas grand
> chose à l'époque, parlant de la plateforme PC. Essayer DR-Dos pouvait
> déjà paraître une grande aventure.
>
> Mais depuis quelques temps, il y a Linux. Il est certain qu'ils ne le
> savent pas encore 'assez'.
>
> > >Tout-à-fait d'accord... me concernant, j'utilise Linux depuis 1995, ce
> > >qui ne m'a jamais fait oublier que ç'est grâce à Windows que je suis
> > >devenu passionné et professionnel en l'Informatique, que j'ai le plus
> > >appris en matière de programmation etc...
>
> ...et en me relisant, mes cheveux se dressent sur la tête: lire plutôt
> que Windows m'a permi de commencer sérieusement la programmation. Là où
> j'ai le plus appris, ç'est justement quand j'ai décidé de voir plus
> sérieusement du côté de linux ;-)))
>
>
> --
> Linuxeries      http://linuxeries.blogspot.com
>
>
>
> --
> ubuntu-fr mailing list
> ubuntu-fr at lists.ubuntu.com
> https://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-fr
>



-- 
René Bordiec
Kandalf le gris
Pole informatique du point Ac at r de Vitrolles-Marignane
Datsi
Rectorat d'Aix-Marseille
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <https://lists.ubuntu.com/archives/ubuntu-fr/attachments/20080611/5fee3c9c/attachment.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr