création de site

Thierry Andriamirado thierry.andriamirado at free.fr
Lun 8 Déc 05:58:44 GMT 2008


Evidemment, chacun son avis sur la question, chacun son expérience etc..
G hésité à répondre vu que nous sommes sur une liste Ubuntu, mais il est
vrai qu'Ubuntu & Linux en général sont aussi faits pour être des
serveurs, et développer des Sites. Je ne reviendrai pas sur ce qui a
déjà été dit, juste sur quelques points:

Le samedi 06 décembre 2008 à 21:42 +0100, Nat a écrit :

> pas de réaliser des sites de qualités car, comme ils ne séparent pas
> suffisement le contenue de la présentation, toutes mises à jour doit
> se faire en prenant extrêmement garde aux règles d'accessibilité et
> d'ergonomie que la personne responsable de ligne éditoriale ne connait
> pas et n'a pas le temps de prendre en compte. Très vite les sites se
> retrouve "cassé" (non fonctionnel sur un ou plusieurs navigateurs) ou
> "mort" (son contenu n'évolu pas).

ok.. le 'client' doit donc être réellement au courant de ce que ce genre
de choix en terme d'outils de développement implique pour l'avenir de
son site

> Par ailleurs, les framework du type symfony, ezPublish ou Drupal
> s'adresse à des développeurs uniquement pour réaliser des
> fonctionnalités particulière dans un contexte particulier. Bien sûr,

oui et non.. on l'a déjà dit mais il est vrai que Drupal, par rapport à
Joomla, est plus 'fléxible' en premier abord. Ceci est dù en fait aux
concepts à la base de Joomla. Mais Drupal peut aussi très bien être
utilisé pour faire la même chose qu'un Joomla ou autres, je veux dire
par là: pour des fonctionnalités courantes aussi, pas forcément
particulières.

> réaliser un simple site, mais ce sera pour lui un choix dicté par son
> expérience et non par la logique : on préfère toujours utilisé les
> outils que l'on maîtrise plutôt que les outils que l'on utilise trop

Exact, l'être Humain étant ce qu'il est.. mais l'idéal, surtout du point
de vue du client, reste donc d'utiliser l'outil qui correspond
réellement aux besoins ET qui soit le plus viable, dépendant du client.

> Entre les deux, la famille des CMS : WordPress, Dotclear, Jumla,
> Spip... et bien d'autre ! Je les trouve assez décevant : il ne sont
> pas à la hauteur du public pour lequel il s'adresse car ils tentent de
> faire trop de choses et se perdent alors en complexités. C'est en tout

Pas d'accord, mais je pense que nos expériences diffèrent, d'où les avis
divergents. Tout dépend en fait du "public pour lequel il s'adresse", et
une fois encore... des besoins réels.

> Cette retrospective serait incomplète si je n'évoquait pas les outils
> "en ligne" tel bloger, Google site... Certe ceci on l'avantage sur le
> groupe précédent de se rapprocher de leur public, notament en

Bonne idée d'avoir inclus ce type de 'sites', je me suis moi aussi
penché sur la question. En bref:

> attention ! Ils sont parfois très limité : bloger ne permettra jamais

...tout est là...

> d'association : http://sudrandos.over-blog.com/ zéro compétence
> technique, ça ne paye pas de mine mais toute les informations voulu y
> sont et c'est l'essentiel ! Le danger et que l'évolutivité n'est pas
> garantie et l'image est déplorable.

..pour éviter les déceptions futures, le client doit donc être
réellement au courant d'avance concernant les limites de ce type de
solution.

> Conclusion : Je laisse au développeur le soin de choisir les outils
> qu'il veulent, mais je conseil à toute personne non technique voulant
> réaliser un site de petite entreprise ou d'association de le faire
> avec WordPress pour commencer. Par la suite, il y aura possibilité

C là que nos avis respectifs divergent le plus, et la raison de ma
réponse à ce mail: cette conclusion est très logique, néanmoins il me
semble vraiment très important que le client connaisse les avantages et
inconvénients de chaque solution que les développeurs lui proposent. En
général, un projet est amené à évoluer et même s'il n'est pas toujours
possible de savoir dans quelle direction se fera cette évolution, le
client doit rester maître des choix dont en fin de compte dépend la
viabilité du projet. Le 'technicien' a pour rôle d'essayer de le lui
faire comprendre, de la manière la plus impartiale possible.

Et c'est bien à cause de çà que je suis toujours pas aussi riche que
j'aimerais l'être: si la tendance est plutôt en faveur d'une solution
dont je sais que quelqu'un d'autre est plus compétent que moi, je passe
la balle! (j'espère que ma femme ne lit pas cette liste en
cachette? ;-)))

-- 
  Thierry sur Facebook : http://profile.to/thierryandriamirado/
       Blog Linuxeries : http://linuxeries.blogspot.com





Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr