Lettre hebdomadaire Ubuntu n°57

Lettre hebdomadaire Ubuntu list.dhooge at gmail.com
Ven 21 Sep 21:28:55 BST 2007


Bienvenue dans la Lettre Hebdomadaire Ubuntu numéro 57 pour la semaine du 9 au 
15 septembre 2007. Dans ce numéro, nous traiterons de l'image disque d'Ubuntu 
7.04 réarrangée par Dell, d'Andrea Veri qui devient MOTU, d'Ubuntu Finlande 
qui distribue Ubuntu aux représentants du parlement finlandais et comme 
toujours, de bien plus encore !


  Dans ce numéro
  ========

 - Dell réarrange l'image disque d'Ubuntu 7.04
 - Andrea Veri devient MOTU
 - Ubuntu distribuée aux représentants du parlement finlandais
 - Revue de presse et de la blogosphère
 - Réunions et évènements
 - Mises à jour pour 6.06, 6.10 et 7.04
 - Statistiques concernant les traductions
 - Statistiques concernant les bugs


  Nouvelles générales de la communauté
  ====================


	Dell réarrange l'image disque d'Ubuntu 7.04
	======================

L'équipe d'ingénierie Linux de Dell propose une version réarrangée du live CD 
d'Ubuntu 7.04 disponible au téléchargement. Elle inclut la prise en charge 
native du matériel et la plupart des correctifs listés ici 
(http://linux.dell.com/wiki/index.php/Ubuntu_7.04). Cette image vous aidera à 
installer et faire tourner votre système avec les pilotes nécessaires. Elle a 
été créée spécialement pour résoudre les problèmes sur les systèmes 
suivants : Inspiron E1505N, Inspiron 1420N, and Inspiron 530N.


	Andrea Veri devient MOTU
	============

Andrea Veri (https://wiki.ubuntu.com/Bluekuja) -
Andrea (https://launchpad.net/~bluekuja) fait maintenant partie de l'équipe 
MOTU. En plus d'empaqueter des applications comme CTorrent, un client 
BitTorrent écrit en C et Cog, un éditeur de paramètres avancés pour GNOME, 
Andrea fait de la traduction en italien et est membre de l'équipe Edubuntu, 
aidant pour le site Web, les tests et la documentation.


  Nouvelles des LoCos
  ==========


	Ubuntu Finlande distribue Ubuntu aux représentants du parlement finlandais
	======================================

Ubuntu Finland a envoyé des CD d'Ubuntu et des informations sur la 
distribution, Linux et le logiciel libre à chaque représentant du parlement 
finlandais au début de septembre. Le but de cette campagne est de rendre les 
représentants plus attentifs au logiciel libre et à ses possibilités dans les 
écoles et les administrations. Vous en apprendrez plus dans le dossier de 
presse 
(http://wiki.ubuntu-fi.org/Wiki/Press_release-Ubuntu_CDs_for_Finnish_parliament_representatives).


  Revue de presse
  ========

La progression du pingouin : Linux se démarque comme alternative à Windows 
(http://dailycamera.com/news/2007/sep/10/cover-story-linux-toeing-the-march-of-the/) -
Acheter un ordinateur implique plus qu'un simple choix de matériel — les 
acheteurs doivent aussi choisir quel système d'exploitation ils veulent faire 
tourner sur leur machine neuve. Pour la plupart des gens, cela a longtemps 
signifié choisir entre Microsoft Windows, qui tourne sur PC, ou OS X, le 
système qui fonctionne sur les Macintosh d'Apple. C'est là qu'intervient 
Linux, un système d'exploitation créé par l'étudiant universitaire finlandais 
Linus Torvalds sur son temps libre. « Linux a parcouru un long chemin ces 
dernières années, en particulier la distribution Ubuntu » raconte Shenk de 
CU. « Il y a là tout ce dont une personne ordinaire pourrait avoir besoin ». 
La plupart des gens recherchent les fonctions multimédia, ce qui peut être 
difficile à configurer sous Linux et il y a des difficultés pour faire 
fonctionner Linux avec les systèmes sans-fil (WiFi) note Schenk.
Les ordinateurs livrés avec Linux n'ont pas ce genre de problèmes puisqu'ils 
sont pré-configurés, éliminant ainsi l'étape la plus difficile dans 
l'utilisation de Linux. Aux côtés de plusieurs autres entreprises qui 
proposent des systèmes avec Linux pré-configurés, Dell et System 76 proposent 
Ubuntu Linux pré-installée et pré-configurée. Dell propose trois modèles avec 
Ubuntu 7.04 — deux ordinateurs de bureau et un portable — et prévoit de 
proposer d'autres choix dans le courant de l'année.

Interview de Mark Shuttleworth pour la journée du logiciel libre 2007 
(http://www.archive.org/details/Mark_Shuttleworth_SFD) - 
Mark Shuttleworth, cosmonaute et créateur de la distribution Linux Ubuntu, 
répond à des questions concernant le logiciel libre, le vol dans l'espace, sa 
décision de démarrer Ubuntu, ce qu'Ubuntu signifie et les progrès d'Ubuntu et 
du logiciel libre et à code source ouvert. L'interview est visible en vidéo.

Lenovo ouvre la porte à Ubuntu pour ses Thinkpads ? 
(http://www.desktoplinux.com/news/NS7908457804.html) - 
Lenovo a finalement commencé à livrer SuSE Linux Enterprise Desktop sur ses 
Thinkpads série T pour ses clients professionnels. À présent, la compagnie 
semble s'intéresser à la possibilité de proposer un autre Linux, très 
probablement Ubuntu, pour le marché des passionnés. Matt Kohut, analyste de 
la concurrence mondiale chez Lenovo, écrit : « Il faut que j'essaye Ubuntu. 
L'un de nos concurrents, Dell, l'a fait et ça a l'air de marcher pour eux. » 
Kohut conclut en démarrant un sondage pour voir quelle distribution les 
clients potentiels de Thinkpads Linux voudraient voir proposée par Lenovo. Le 
sondage, qui a démarré le 7 septembre, a déjà attiré 13402 votes en environ 
48 heures. De ces votes, la majorité (7196) sont pour Ubuntu.
Loin derrière se trouve Debian avec 1443 supporters. La troisième place est 
actuellement occupée par la suggestion d'un utilisateur qui consiste en « 
n'importe quel Linux qui refuse de fournir des pilotes exclusivement 
binaires, de telle sorte que toutes les autres distributions en bénéficient 
aussi puisque cela nécessitera du matériel documenté. » D'après les résultats 
du sondage, Ubuntu est clairement le Linux que les enthousiastes veulent voir 
choisi par Lenovo. Bien qu'il ne soit pas encore joué que Lenovo propose un 
ordinateur portable avec Linux pour les particuliers, il paraît improbable 
que la compagnie ne suscite l'excitation pour une telle offre sans prêter 
sérieusement attention au problème.

Le meilleur de l'open source dans les plates-formes et les intergiciels 
(middleware) 
(http://www.infoworld.com/article/07/09/10/37FE-boss-platforms_1.html) - 
Comme système d'exploitation client open source, bien que ça nous fasse mal de 
l'avouer, nous apprécions Ubuntu Desktop Edition. Il semble parfois qu'Ubuntu 
est l'iPod des distributions Linux. Elle est clinquante, simple et facile à 
utiliser. Elle a aussi des légions de supporters fanatiques, ainsi que 
beaucoup de détracteurs. C'est incontestablement une trés bonne distribution 
pour ceux qui découvrent tout juste Linux et pour ceux qui aiment le 
tape-à-l'œil. Pour les autres, elle est trop simple et ressemble trop à un 
système d'exploitation Microsoft - mais ce sont généralement ceux qui 
utilisent Gentoo et en sont fiers. La somme d'efforts déployée pour pousser 
Ubuntu vers le grand public est impressionante, et cela s'améliore à chaque 
nouvelle version. Si seulement les fans pouvaient baisser un peu le ton.

Le Gibbon Gaillard sort de sa forêt 
(http://www.itwire.com/content/view/14400/1090/) - 
Plus qu'un mois avant que la prochaine version d'Ubuntu, la 7.10 connue sous 
le nom de Gutsy Gibbon, ne soit mise en ligne sur les serveurs pour le 
téléchargement. La version de test quotidienne du 4 septembre montre de 
nombreuses améliorations par rapport à la version 7.04 qui était appelée 
Feisty Fawn. Le Gibbon n'a aucun problème avec DHCP, contrairement à la 
version précédente. Au démarrage après l'installation, il choisit une adresse 
IP sans aucun problème. De plus, si on change pour une adresse IP statique - 
en utilisant l'utilitaire fourni - le changement prend effet immédiatement. 
Il n'est pas nécessaire de recourir à la ligne de commande. Aucun changement 
dans la procédure d'installation mais elle était déjà très directe et 
efficace.
Toutes les distributions Linux commerciales - et je mets Ubuntu dans cette 
catégorie parce qu'elle est produite par une compagnie du nom de Canonical - 
doivent se frayer un chemin entre la foule des logiciels libres et les 
supporters de l'open source. Dans cet exercice d'équilibriste, Ubuntu fournit 
des pilotes propriétaires de nVidia pour ses cartes graphiques mais ceux-ci 
doivent être installés une fois que le système est opérationnel - ça ne fait 
pas partie de l'installation de base. Les effets 3D ont été promis ; Mark 
Shuttleworth, dirigeant de Canonical, a dit que Compiz Fusion serait intégré, 
sauf problèmes de dernière minute dans les beta tests ou en amont. Le Gibbon 
inclut également un outil de recherche pour le bureau, dont Shuttleworth a 
dit qu'il était censé apporter « un accès rapide à tous vos fichiers sans 
avoir besoin de naviguer à travers des dossiers. » Un applet de barre de 
bureau pour fournir un « accès instantané à la manière de quicksilver pour 
les sites web, les services web, la recherche locale... » est également 
présent.

Ubuntu s'étend aux machines virtuelles 
(http://www.vnunet.com/vnunet/news/2198483/ubuntu-expands-virtual) - 
Canonical a sorti une version spéciale de sa distribution Linux Ubuntu Server 
qui est taillée pour tourner comme une machine virtuelle. Sous-titrée Ubuntu 
JeOS (Just Enough Operating System), le logiciel a été délesté de pilotes et 
utilitaires qui sont fournis par défaut dans l'Ubuntu Server standard. Il n'y 
a pas besoin de pilotes matériels dans un système virtuel et les utilitaires 
sont généralement disponibles sur le système d'exploitation principal d'un 
serveur. Si une application nécessite un composant particulier, Ubuntu peut 
rapidement l'ajouter à partir d'un des paquets d'Ubuntu Server, explique le 
président directeur général de Canonical, Mark Shuttleworth, à vnunet.com. Le 
noyau d'Ubuntu JeOS (prononcez juice) a été optimisé pour tourner sur VMware. 
D'autres plates-formes de virtualisation pourraient être ajoutées selon la 
demande des clients.

Le système libre Linux est maintenant plus facile à utiliser, mais pas pour 
tout le monde 
(http://ptech.allthingsd.com/20070913/linuxs-free-system-is-now-easier-to-use-but-not-for-everyone/) - 
Cet article est écrit pour le grand public, ces utilisateurs non spécialistes 
des technologies numériques. Ce ne sont pas nécessairement des novices et 
n'ont pas peur des ordinateurs. Ils ne sont pas non plus stupides. Ils 
veulent simplement que leurs produits numériques fonctionnent comme promis, 
avec le moins de maintenance et d'ennuis possible. J'ai donc cessé de 
recommander Linux, le système d'exploitation libre qui est le chouchou de 
bien des techniciens et gestionnaires de services informatiques et un 
challenger au dominant Windows de Microsoft et au renaissant système 
d'exploitation des Macintosh d'Apple, OS X. Linux, qui tourne sur le même 
matériel que Windows, a toujours nécessité bien plus d'expertise technique et 
d'envie de bricoler que n'en dispose l'utilisateur moyen.

Ces derniers temps, cependant, j'ai reçu un flux soutenu de courriels de 
lecteurs qui me pressaient de jeter un œil à une variante de Linux appelée 
Ubuntu qui, selon les dires de ces gens, est enfin assez peaufiné pour qu'un 
utilisateur grand public puisse le prendre en main. Mon intérêt a grandi 
lorsque Dell a commencé à vendre quelques modèles d'ordinateurs avec Ubuntu 
pré-installé à la place de Windows. J'ai testé l'un de ces ordinateurs de 
Dell, un portable appelé Inspiron 1420N. Je l'ai évalué du point de vue 
strict d'un utilisateur moyen, quelqu'un qui ne voudrait pas taper de ligne 
de commande, rechercher sur le Web des pilotes et activer des logiciels ou 
apprendre une nouvelle interface utilisateur. Je me suis concentré sur Ubuntu 
et ses programmes fournis par défaut, pas sur le matériel qui est un portable 
Dell plutôt standard.

Mon verdict : même dans la variante relativement bien lissée d'Ubuntu, Linux 
est toujours trop brut de décoffrage pour la vaste majorité des utilisateurs 
d'ordinateurs. Bien qu'Ubuntu ressemble beaucoup à Windows ou Mac OS X, elle 
est pleine de petites complications et soucis qui vont rapidement frustrer la 
plupart des gens qui veulent juste utiliser leur ordinateur, pas le maintenir 
ou le paramétrer. Avant que tous les passionnés de Linux n'attaquent cette 
conclusion, laissez-moi faire remarquer que même les gens qui font et vendent 
Ubuntu sont d'accord avec cela. Mark Shuttleworth, le fondateur sud-africain 
du projet Ubuntu, m'a dit cette semaine qu'il « serait raisonnable de dire 
que ce n'est pas prêt pour le marché de masse. » De plus le site de Dell pour 
ses ordinateurs avec Ubuntu prévient que ces machines sont « pour des 
utilisateurs avancés et les passionnés de technologie. »

Ubuntu vient toquer à la porte d'Oracle 
(http://www.vnunet.com/vnunet/news/2198580/ubuntu-comes-knocking-oracle) - 
Canonical a déclaré que son Ubuntu Server avait besoin de plus de support de 
la part des éditeurs de logiciels indépendants et des constructeurs. « Le 
vrai test pour Ubuntu Server est Oracle », a dit le président directeur 
général de Canonical, Mark Shuttleworth, à vnunet.com dans une interview à la 
conférence VMworld 2007 à San Fransisco. Ubuntu est mieux connue pour sa 
distribution desktop que Dell fournit sur ses postes de travail Linux grand 
public, mais le groupe voit un intérêt grandissant à sa version serveur qui a 
été lancée en 2005. La certification des applications tierces-parties comme 
la base de données d'Oracle est considérée comme critique pour la continuité 
de la croissance des services de support de Canonical. Ubuntu Server commence 
actuellement à aborder des domaines comme le calcul haute performance, mais 
la pièce manquante est le support des constructeurs.


  Dans la blogosphère
  ==========

Le bruit autour d'Ubuntu induit en erreur 
(http://mag.mypclinuxos.com/html/Issues/200709/page02.html) - 
Je suis à la tête d'un institut d'informatique et j'ai des utilisateurs de 
niveau débutant, moyen et avancé. Récemment, j'ai essayé plusieurs 
distributions différentes. Pour tester une distribution, je me base toujours 
sur ce que j'ai pu lire sur le web. La plupart des évaluations sont basées 
sur la stabilité et la performance mais je n'en ai trouvé aucune concernant 
un nouvel utilisateur fraîchement débarqué dans le monde de Linux. Je me suis 
dit : « Cette fois, faisons les choses de manière pratique : donnons des 
distributions différentes aux personnes de mon institut et recueillons leur 
opinion. » 

Pour cette expérience, j'ai choisi Ubuntu, PCLOS2007, Dreamlinux et Mandriva 
One. Ce qui m'a le plus induit en erreur, c'est cette frénésie autour 
d'Ubuntu. On dit que « c'est un remplaçant à Windows », que « les 
utilisateurs de Windows ne seront pas dépaysés. » Je ne comprends pas 
pourquoi ils ont lancé cette rumeur alors que c'est complètement faux. C'est 
du mauvais marketing et ce n'est pas éthique. Je reconnais qu'Ubuntu possède 
la plus grande communauté et qu'ils ont un OS stable, mais pour en revenir 
aux faits, j'ai testé ces distributions du point de vue d'un utilisateur 
normal. Des utilisateurs qui vont apprécier Linux et quitter Windows, ceci 
implique que ce devrait être aussi facile qu'avec Windows pour eux. J'ai 
donné chaque distribution pendant une journée et je leur ai tous demandé de 
l'utiliser pour leur travail quotidien.

Ubuntu 7.04 : bon, que dire de cette distribution ? On nous dit partout 
qu'elle est faite pour les utilisateurs qui viennent de Windows. Je l'ai 
donné à mes utilisateurs pendant une journée et voilà comment ils ont réagi. 
Un gars m'a dit : « si c'est ça le meilleur de Linux, je ne quitterai jamais 
Windows parce que ce n'est pas aussi convivial que PCLOS et Dreamlinux. » Les 
dix testeurs ont constaté qu'Ubuntu tournait moins vite que Windows sur les 
mêmes machines. Cette distribution ne supporte aucun outil ou logiciel 
propriétaire sans manipulation et pour beaucoup de choses vous devez 
connaître la commande Linux appropriée et vous devez retourner bidouiller en 
console.

L'expérience de mes utilisateurs n'a pas été bonne. Ils ont dit que ce n'était 
pas du tout convivial, plus lent et ne réagissait comme Windows sur aucun 
point. Ce n'est pas un remplaçant de Windows, ont-ils dit. « Ça pourrait être 
un OS stable, mais je ne passerai jamais à Ubuntu, même si c'était la seule 
distribution du monde Linux. » Ils ont également dit qu'ils préfèreraient « 
Mandriva One par rapport à Ubuntu parce qu'elle est au moins plus rapide et 
n'attend pas des utilisateurs qu'ils utilisent la ligne de commande ». 
L'examen global d'Ubuntu a donc été le plus mauvais du point de vue du nouvel 
utilisateur et c'est PCLOS qui a gagné. Mes utilisateurs ont dit qu'Ubuntu 
était trop mise en avant et qu'elle n'était pas faite pour des utilisateurs 
normaux. Elle est faite pour ces utilisateurs qui connaissent très bien Linux 
et qui ont de bonnes machines avec au moins 1 giga de mémoire vive.

Ubuntu sur le chemin de l'usine à gaz 
(http://thefreedesktop.blogspot.com/2007/09/ubuntu-on-road-to-bloat.html) -
Je démarre mon portable (qui tourne avec Ubuntu) et je me connecte. Peu de 
temps après l'ouverture de la session, une rafale de lecture/écriture sur le 
disque commence. J'ouvre un terminal, et la commande top me désigne le 
responsable : trackerd. Je m'apprête alors à tuer le processus. C'est une 
routine pour moi, j'ai dû le faire tous les jours depuis, voyons, si 
longtemps que je ne me souviens plus du jour exact où j'ai commencé. Ça doit 
faire quelques semaines, au moins.
Aujourd'hui j'hésite. Avec Tracker, l'application attachée au démon trackerd, 
ma patience atteignait ses limites ; j'étais sans pitié et méprisant pour sa 
façon de rendre mon PC inutilisable. D'habitude, je « tue » le processus pour 
pouvoir reprendre mes activités quotidiennes en ligne, mais aujourd'hui j'ai 
décidé d'attendre le temps qu'il fallait, de le laisser tourner. Cela 
signifie que je ne peux plus naviguer sur le Web. À vrai dire, j'en ai 
peut-être la possiblité, mais pas en utilisant Opera, mon navigateur favori. 
Pendant que trackerd indexe mon répertoire personnel, Opera peut rester 
bloqué pendant des durées atteignant parfois 10 secondes. 

En fait, ce n'est la faute ni de Tracker, ni d'Opera, mais au contraire une 
conséquence des versions peu performantes du noyau Linux qui sont sorties à 
un très mauvais moment pour Ubuntu, puisque l'équipe Ubuntu a choisi l'une 
d'elles pour Gutsy* et refuse obstinément de donner sa chance à la prochaine 
version, imminente, du noyau. J'ai le pressentiment que mes frustrations 
actuelles vont bientôt se répandre dans le monde entier, pour tous les 
utilisateurs de PC de bureau qui ne sauront pas comment gérer le problème. Il 
faut dire que j'utilise Gutsy Gibbon, la version de développement d'Ubuntu. 
Ainsi, je peux prévoir qu'il y aura des ennuis. Mais ce ne sont pas mes 
futurs ennuis personnels qui me préoccupent.

J'utilise Linux depuis des années. Je peux réparer quelque chose lorsque j'en 
ai réellement besoin, je peux trafiquer mon système et résoudre mes propres 
problèmes. Non, c'est pour ceux qui passeront de Windows à Linux que je 
m'inquiète. On leur dit à quel point Linux est puissant et stable, mais quand 
ils démarrent, ils se retrouvent avec un système qui attaque leur disque dur 
dès le premier jour d'utilisation. Ce n'est pas la meilleure impression qu'on 
puisse donner. 


  Réunions et évènements
  =============


	Lundi 17 septembre 2007
	============


		Réunion du conseil IRC
		============

 - Début : 12:00 UTC
 - Fin : 13:00 UTC
 - Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
 - Ordre du jour : l'ordre du jour n'est pas défini au moment de la 
publication


	Jeudi 18 septembre 2007
	============


		Réunion de l'équipe du Noyau
		================

 - Début : 16:00 UTC
 - Fin : 17:00 UTC
 - Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
 - Ordre du jour : https://wiki.ubuntu.com/KernelTeam/Meeting


		Réunion de la Loco de New-York
		================

 - Début : 18:00 America/New York
 - Fin : 19:30 America/New York
 - Lieu : canal IRC #ubuntu-newyork
 - Info : https://wiki.kubuntu.org/NewYorkTeam


	Mercredi 19 septembre 2007
	==============


		Réunion Edubuntu
		=========

 - Début : 12:00 UTC
 - Fin : 14:00 UTC
 - Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
 - Ordre du jour : https://wiki.edubuntu.org/EdubuntuMeetingAgenda


		Réunion des développeurs Xubuntu
		==================

 - Début : 20:00 UTC
 - Fin : 22:00 UTC
 - Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
 - Ordre du jour : https://wiki.ubuntu.com/Xubuntu/Meetings


	Jeudi 20 septembre 2007
	============

 - Début : 12:00 UTC
 - Fin : 13:00 UTC
 - Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
 - Ordre du jour : l'ordre du jour n'est pas défini au moment de la 
publication


	Vendredi 21 septembre 2007
	==============


		Réunion de l'équipe MOTU
		==============

 - Début : 12:00 UTC
 - Fin : 13:00 UTC
 - Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
 - Ordre du jour : https://wiki.ubuntu.com/MOTU/Meetings 


  Mises à jour de sécurité pour les versions 6.06, 6.10 et 7.04
  ================================


	Mises à jour de sécurité
	==============

- USN-512-1 vulnérabilité Quagga :
https://lists.ubuntu.com/archives/ubuntu-security-announce/2007-September/000589.html


	Mises à jour d'Ubuntu 6.06 LTS
	================

 - lighttpd 1.4.11-3ubuntu3.5 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/dapper-changes/2007-September/012508.html
 - curl 7.15.1-1ubuntu3 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/dapper-changes/2007-September/012509.html
 - update-manager 0.42.2ubuntu22.1 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/dapper-changes/2007-September/012510.html
 - partman-lvm 32ubuntu3 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/dapper-changes/2007-September/012511.html
 - openmcu 2.1.0-2build1.1 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/dapper-changes/2007-September/012512.html
 - plr 1:0.6.2-1ubuntu0.1 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/dapper-changes/2007-September/012513.html
 - quagga 0.99.2-1ubuntu3.3 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/dapper-changes/2007-September/012514.html


	Mises à jour d'Ubuntu 6.10
	==============

 - lighttpd 1.4.13~r1370-1ubuntu1.3 (source): 
https://lists.ubuntu.com/archives/edgy-changes/2007-September/008409.html
 - plr 1:0.6.2-4ubuntu0.1 (source): 
https://lists.ubuntu.com/archives/edgy-changes/2007-September/008410.html
 - mythplugins 0.20.2-0ubuntu0.6.10 (source): 
https://lists.ubuntu.com/archives/edgy-changes/2007-September/008411.html
 - quagga 0.99.4-4ubuntu1.2 (source): 
https://lists.ubuntu.com/archives/edgy-changes/2007-September/008412.html


	Mises à jour d'Ubuntu 7.04
	==============

 - lighttpd 1.4.13-9ubuntu4.2 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/feisty-changes/2007-September/008725.html
 - openmcu 2.1.1-3build0.1 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/feisty-changes/2007-September/008726.html
 - app-install-data-commercial 7.3 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/feisty-changes/2007-September/008727.html
 - plr 1:0.6.2-4ubuntu1.2 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/feisty-changes/2007-September/008728.html
 - mythplugins 0.20.2-0ubuntu0.7.04 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/feisty-changes/2007-September/008729.html
 - update-manager 1:0.59.24 - 
https://lists.ubuntu.com/archives/feisty-changes/2007-September/008730.html
 - quagga 0.99.6-2ubuntu3.2 - 
 https://lists.ubuntu.com/archives/feisty-changes/2007-September/008731.html


  Statistiques concernant les bugs
  ================

 - Ouverts (32451) +216 par rapport à la semaine dernière
 - Critiques (21) +2 par rapport à la semaine dernière
 - Non-confirmés (15880) +162 par rapport à la semaine dernière
 - Non-assignés (24565) +230 par rapport à la semaine dernière
 - Nombre total de bugs signalés (119965)  +1219 par rapport à la semaine 
dernière

Comme toujours, la brigade anti-bugs (Bug Squad) a besoin d'aide. Si vous 
voulez participer, rendez-vous sur https://wiki.ubuntu.com/BugSquad.


  Statistiques concernant les traductions
  ====================

 - Espagnol (21803) +1390 par rapport à la semaine dernière
 - Français (41133) +842 par rapport à la semaine dernière
 - Anglais (RU) (54400) +2636 par rapport à la semaine dernière
 - Suédois (54378) -703 par rapport à la semaine dernière
 - Allemand (64172) +126 par rapport à la semaine dernière

Il reste encore des phrases à traduire pour Ubuntu 7.10 "Gutsy Gibbon", allez 
voir sur : https://translations.launchpad.net/ubuntu/gutsy/ .


  Archives et flux RSS
  ==========

Vous trouverez les anciens numéros de la lettre hebdomadaire Ubuntu en anglais 
(https://wiki.ubuntu.com/UbuntuWeeklyNewsletter) et en français 
(http://www.ubuntu-fr.org/lettre).

Vous pouvez vous abonner à la lettre hebdomadaire Ubuntu en anglais 
(http://fridge.ubuntu.com/uwn/feed) et en français 
(http://suivi.ubuntu-fr.org/feed/tag/LettreHebdo/rss2).


  Autres sources d'informations
  ===============

Comme d'habitude, vous trouverez encore plus de nouvelles et d'annonces sur 
http://www.ubuntu.com/news et sur http://fridge.ubuntu.com/ (en anglais).


  Conclusion
  ======

Merci d'avoir lu la lettre hebdomadaire Ubuntu.

À la semaine prochaine !


  Remerciements
  =======

La lettre hebdomadaire Ubuntu vous est présentée par :

 - Martin Albisetti
 - John Crawford
 - Nick Ali
 - Et bien d'autres


  Contact
  ====

Si vous voulez soumettre une idée ou une histoire qui d'après vous vaut la 
peine d'être diffusée dans la Lettre Hebdomadaire Ubuntu, envoyez-la à 
ubuntu-marketing-submissions at lists.ubuntu.com.

Ce document est rédigé par l'équipe marketing d'Ubuntu. Merci de nous 
contacter, en cas de problème ou si vous avez des suggestions, en envoyant un 
mail à ubuntu-marketing at lists.ubuntu.com [anglais] ou par n'importe quelle 
autre méthode décrite sur la page de contacts de l'équipe commerciale Ubuntu. 
Si vous souhaitez contribuer en proposant un article pour le prochain numéro 
de la Lettre Hebdomadaire Ubuntu, n'hésitez pas à éditer la page wiki 
appropriée. Si vous avez une question technique ou une demande de support, 
envoyez un mail à ubuntu-users at lists.ubuntu.com.

Ce document est traduit de l'anglais par l'équipe de traduction francophone 
Ubuntu et l'équipe LHU (https://launchpad.net/~lhu). Si vous voulez 
contribuer, veuillez consulter 
http://doc.ubuntu-fr.org/groupetraducteur/traduction_lhu ou utilisez 
l'adresse suivante : ubuntu-fr-l10n at lists.ubuntu.com.




Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr