Concernant Ubuntu-Québec ;-)

Gabriel Labelle glabelle at optimized.org
Mar 3 Jan 18:21:49 UTC 2006


Bonjour à tous,

Suite à l'annonce de Daniel Robitaille sur planet Ubuntu, j'ai tout de suite
souscrit aux listes de diffusion concernées (ubuntu-quebec, ubuntu-fr et
ubuntu-ca) pour lire les différents échanges au sujet de la création
récente de la « LoCo team » Ubuntu-Québec.

Je me permets donc d'apporter aujourd'hui mon opinion en tant qu'utilisateur
Ubuntu québécois mais vivant en France où je travaille en détachement
depuis cinq ans.

A mon humble avis, les forums d’ubuntulinux.org et d’ubuntu-fr.org restent
respectivement les meilleures ressources pour obtenir des réponses en anglais
et en français. Les utilisateurs comprenant l’anglais se doivent de
privilégier les forums d’ubuntulinux.org pour des raisons claires et
logiques dues principalement aux nombres d’utilisateurs enregistrés et
quotidiennement présents sur ces forums. Un plus grand nombre, pour plus de
réponses et plus rapides, pas forcément plus justes, mais forcément plus
exposées et susceptibles d’être rapidement corrigées lorsque nécessaire.
Ce sont pour les mêmes raisons que les utilisateurs québécois ne comprenant
pas l’anglais doivent utiliser les forums d’ubuntu-fr.org. Isoler les
utilisateurs au niveau du support et des échanges techniques n’est pas une
bonne chose, quel que soit la raison.

Par contre, je crois qu’Ubuntu-Québec a sa raison d’exister. Je crois que
des communautés Ubuntu « communautaristes » (N’ayons pas peur des mots ;-)
peuvent être de très bonnes choses pour les autres aspects déjà cités dans
les échanges précédents, surtout en ce qui concerne l’organisation
d’activés locales en rapport avec Ubuntu. Avoir l’occasion de discuter de
sujets qui nous passionnent avec des gens qui nous ressemblent, culturellement
parlant, est toujours plus agréable et peut faire toute la différence pour
certaines personnes qui s’intéressent à quelque chose qui leur est nouveau
et même pour les « vieux de la vieille. » Libre aux utilisateurs d’y
adhérer ou non. Par exemple, en France il existe une assez grande communauté
québécoise dont les membres se réunissent, échangent, partagent, tout en
étant très intégrés à la société française. Personnellement, je vais
quelques fois à ces rendez-vous et à ces fêtes, je fais même des voyages
avec des québécois. Mais nous restons tout à fait conscients que nous vivons
en France, et non au Québec.

Pour conclure par analogie, je crois qu’il est très important qu’il existe
de plus petites entités communautaires au sein de cette belle et grande «
société » qu’est devenu le projet Ubuntu Linux. C’est le principe
fondamental d’appartenance auquel nous ne pourrons échapper ici encore.
Celui là même qui régie une famille, un village ou toute une société. Mais
il est très important de se rappeler que chacune de ces entités ne peut se
permettre de rejeter « qui que ce soit » au nom de ce sentiment
d’appartenance.

Ceci dit, je suis très heureux de me joindre à Ubuntu-Québec ;-)

--
Gabriel Labelle < glabelle at optimized.org - http://optimized.org >





Plus d'informations sur la liste de diffusion ubuntu-fr