Fin de la traduction de gnome-app-install

Bruno Patri bruno.patri at gmail.com
Mar 11 Sep 17:00:19 UTC 2007


Le mardi 11 septembre 2007, Alexandre Franke a écrit :
> On 9/11/07, Bruno Patri <bruno.patri at gmail.com> wrote:
> > Je pense qu'il faut remplacer composants par "dépôts" dans toutes les
> > chaînes car il me semble que c'est bien de cela qu'il s'agit (et je
> > trouve l'utilisation de "components" plutôt ambiguë dans la VO, dans la
> > mesure ou le terme dépôt est utilisé par Apt et toutes ses interfaces). À
> > débattre...
>
> J'aurais dû y penser, c'est beaucoup plus clair comme ça.
>
> > Sinon la traduction de Sun est bine sûr correcte. ;)
>
> Hmmm... (voir suite)
>
> > J'aurais toutefois proposé (pour éviter une subordonnée) :
> > « Dépôts validés, à partir desquels les applications peuvent être
> > installées »
>
> Si c'était effectivement cela, la VO devrait dire « to install
> application from » et pas « to installed ». Du coup ça aurait
> effectivement un sens et je ne me poserais plus de question sur la
> traduction :)
> Faut-il contacter upstream pour leur demander s'ils ont une typo ? Par
> quel biais ?

Effectivement cela m'avait échappé et j'ai lu "to install from", mon anglais 
est loin d'être parfait mais je pense qu'il s'agit d'une faute dans la VO.

Le mainteneur du paquet semble être michael.vogt at ubuntu.com .... je ne crois 
pas qu'il y ai de version upstream, il me semble que c'est une interface 
développée spécifiquement pour Ubuntu.


> > J'ai renvoyé un fichier .po corrigé sur Lp mais il n'est pas encore passé
> > (grosse file d'attente apparemment).
>
> Une explication sur la différence, les avantages et inconvénients
> entre une traduction directement sur Launchpad et une traduction via
> un fichier po m'intéresserait.

C'est un autre débat, mais bon :

Avantages de LP :

- facilité d'accès, un navigateur suffit
- système de suggestions avec récupération des trads de chaînes identiques 
dans d'autre paquets/versions

Inconvénients de LP :
- pas de possibilité de lancer des vérifications sur un paquet : orthographe 
(heureusement les navigateurs intègrent un correcteur), cohérence des 
accélérateurs clavier, ponctuation, commentaires gettext et forme plurielles 
(les trucs bizarres qui commencent par _: ou _n:, voir la faq sur le wiki 
francophone)
- la gestion des espaces insécables oblige à des gymnastiques du 
type «[nbsp]coucou[nbsp]![nbsp]»...
- pas de possibilité des vérifier la longueur des chaînes, ce qui est sans 
doute important pour les applications en ligne de commande qui doivent 
s'afficher correctement dans un terminal en 80 cols.
- priorité des traductions donné aux chaînes modifiées sur LP. Les 
modifications faites upstream ne sont donc pas répercutées, c'est pour cela 
qu'il NE FAUT PAS toucher aux paquets pris en charge par les équipes en 
amont.

Avantages de Kbabel (outil kde de traduction des fichiers po, pour GNOME, voir 
Gtranslator) :
- toutes les vérifications cités ci-dessus
- fonction rechercher/remplacer
- les espaces insécables sont gérés
- dictionnaires et base de données des traductions (permet d'automatiser les 
processus de traductions pour les chaînes répétitives et courantes)
- et autres...

Inconvénient de Kbabel ou autre :
- apprendre à l'utiliser :)

Amicalement,
-- 
Bruno




More information about the Ubuntu-fr-l10n mailing list