traduction de "firmware"

Bruno Patri bruno.patri at gmail.com
Dim 9 Sep 06:52:26 UTC 2007


Le dimanche 09 septembre 2007, Dagg a écrit :
> Le 09/09/07, sun.wukong at rx3.net a écrit :
> > > Est-il une bonne idée d'utiliser un anglicisme dans ce cas ? Ou faut il
> > > garder une traduction franco-francaise obscure ?
> >
> > Alors là, tu poses la bonne question  ;-)
> >
> > Personnellement, je n'aime pas non plus micro-programme. Ces programmes
> > ne sont pas plus micro que les autres et la traduction ne reflète
> > absolument pas le caractère embarqué de ce code.
>
> ...
>
> > Maintenant, force est de constater que certains termes ont mal^W été
> > traduits à l'origine et pour des raisons d'homogénéité de doc, on les
> > reprend. Loin de moi l'idée de jeter la pierre sur untel, ou telautre.
> > Je mesure bien la quantité phénoménale de boulot abattue avant que je ne
> > traduise mes propres quelques misérables lignes.
>
> "Mal traduits" ? Je te trouve un peu dur.  J'aurais préféré lire que «
> force est de constater que la transposition d'un mot d'une langue vers
> une autre ne correspond pas toujours une traduction littérale » ;)
>
> Je suis bien content que l'on utilise des mots comme « ordinateur » ou
> « logiciel », une langue qui sait s'approprier-recréer ainsi des
> termes étrangers, c'est plutôt cool non ?
>
> Ce qui compte, c'est le sens (sémantique ?), le reste ce n'est que du
> vocabulaire.

Voici des discussion linguistiques bien tardives. :)

Je souscris totalement à l'avis de dagg (alias Gilles ?).

Quand un terme existe en français pourquoi utiliser l'anglais ?

cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Firmware (je préfère moicrologiciel)

Sun, tes arguments sont tout à fait pertinents et il me semble que c'est 
exactement les questions qu'il faut se poser. 
Pour les personnes n'ayant pas l'habitude des termes techniques et de 
l'anglais "micrologiciel" sera effectivement plus intelligible. De manière 
générale, je dirais qu'il ne faut pas ajouter à la barrière technique, et 
dieu sait si certaines descriptions de paquet sont extrêmement techniques, la 
barrière de la langue.

Pour ceux qui baignent dans l'univers informatique et ses nombreux 
anglicismes, et bien c'est à nous de lutter contre les mauvaises habitudes !

Lorsqu'il existe un terme équivalent en français il FAUT l'utiliser.

Enfin, Sun je ne vois en quoi le mot "firmware" rend mieux le caractère 
embarqué du micrologiciel. L'anglais nous renseigne uniquement sur le fait 
qu'il s'agit d'un produit (logiciel dans un contexte informatique) fourni par 
une société (firme). Je pense que tu vois le mot anglais comme plus 
explicite, uniquement parce que tu es habitué au jargon informatique et que 
le mot "firmware" est immédiatement associé dans ton esprit à "micrologiciel 
s'intégrant dans un composant électronique".

Je reprends la définition trouvée sur Wikipédia :

« En informatique, un micrologiciel (ou firmware en anglais) est un logiciel 
qui est intégré dans un composant matériel. »

Voici un exemple qui peut être suivi dans une documentation ou une description 
longue : on place le mot anglais entre parenthèse à côté de la première 
occurrence du mot "litigieux" dans le texte.

À ce propos j'ai remis en forme la partie de la page du Wiki :

 http://doc.ubuntu-fr.org/groupetraducteur/aide_a_la_traduction

concernant le vocabulaire. Le but n'est pas de faire doublon avec le glossaire 
de traduc.org, mais de lister certaines erreurs courantes et certaines 
particularités.
N'hésitez pas à la compléter et à venir débattre sur la liste de diffusion.

Amicalement,
-- 
Bruno




More information about the Ubuntu-fr-l10n mailing list