Traduction NewsLetter #14

Bruno Patri bruno.patri at gmail.com
Mer 20 Sep 06:27:49 UTC 2006


Le Tuesday 19 septembre 2006 23:29, Michel D'HOOGE a écrit :
> Après une discussion offline avec Lionel, je tente d'utiliser la ML pour
> discuter des points difficiles. Ça me semble plus pratique que l'IRC du
> point de vue de l'archivage.
+1

> La première question que je me pose est de savoir si nous devons tenter de
> rester très fidèle à la VO ou pas. Le style original est souvent assez
> littéraire (comprendre non technique (du bon anglais, quoi ;-) )) et si on
> colle au texte, ça fait quelque chose d'assez lourd en français.

Que ce soit pour la lettre, ou pour les traductions de documentations, de 
fichiers d'aide, de pages de man , etc. On ne doit pas perdre de vue que cela 
doit être le plus clair et le plus compréhensible possible, écrit en bon 
français. Dans tous les cas il faut penser "adaptation" en français, plutôt 
que traduction mot à mot ce qui génère inévitablement des lourdeurs 
stylistiques, voire des contresens. Le rôle des relecteurs est ici 
fondamental.
(J'ai fait quelques corrections mineures sur les premiers paragraphes de la NL 
n°14)


> Ensuite, "ubuntu" doit il être considéré comme un adjectif ? Je serais
> tenté de dire oui car les phrases avec "le truc-bidule d'ubuntu" me
> paraissent plus lourdes que "le truc-bidule ubuntu".

Amha, oui c'est tout à fait pertinent dans certains contextes.

.../...

> Bon, ok, peut-être que IRC serait plus pratique, mais ça impose que tout le
> monde soit là en même temps.

J'ai parfois un peu de temps libre à consacrer aux traductions Ubuntu (et 
pourquoi pas à la NL), et parfois pas du tout. L'utilisation d'un media 
asynchrone comme la ML me permet de me tenir au courant des travaux de 
l'équipe, ce qui ne serait pas le cas avec IRC, me s'il y a des logs des 
conversations cela reste relativement pénible à lire par rapport à une ML.




More information about the Ubuntu-fr-l10n mailing list